[Critique] Guardians of the Galaxy Vol.2

Les Guardians of the Galaxy reviennent trois ans avec leur première aventure pour encore plus de fun, encore plus de galaxie et de peuples aliens étranges. Sans oublier les explosions et la musique des 70’s. Le tout sous la caméra colorée de James Gunn.

La critique ★★★★★

[Cette partie est sans spoilers.]
Je ne peux pas dire que c’était l’amour fou au premier regard avec Guardians of the Galaxy. Quand en 2014 tout le monde criait au génie de James Gunn et à l’hilarité parfaite des Guardians j’ai lâché un « ouais…bof ». J’ai trouvé les personnages un peu clichés, pas toujours très bien amenés et la musique ultra poussive. Bref je n’avais pas vu de chef d’œuvre. J’ai donné une seconde chance au film avec la version blu-ray et là j’ai beaucoup plus apprécié cette première aventure de l’espace de Marvel Studios.
Quand Guardians of the Galaxy Vol.2 a été annoncé ma hype a accompagné la production du film et a connu des pics avec chacun des trailers. Et j’ai eu peur. Peur de repasser à côté d’un truc. Peur que le 2 soit une copie du 1 sans rien en plus. Peur de devenir trop exigeante. Si c’était le cas tant pis. Les gouts et les couleurs. Au pire je passais un moment chouette mais sans plus.
Heureusement James Gunn a vu grand. Il savait que Zoe Saldana, Chris Pratt, Karen Gillian et Dave Bautista allaient le suivre les yeux fermés. Il nous a fait confiance, nous spectateur pour ne pas le juger. Marvel Studios lui a donné carte blanche. Et c’est cette carte blanche qui change tout !

Si le premier volet avait l’obligation de s’intégrer dans le MCU, avec la présence de Thanos et la découverte d’une pierre de l’infini, Kevin Feige a permis à James Gunn de raconter son histoire ici. Celle d’une famille bien installée, qui se connait par cœur, qui a des nouvelles blagues (sans être lourdes). Chaque membre a évolué au contact des autres et ne peut se passer de ses amis. Thor le dit parfaitement bien dans son trailer de Thor 3 Ragnarok (voir), Hulk est un collègue de travail. Ici nous avons une famille. Une famille qui se crie dessus, qui se dispute mais qui jamais ne se sépare. On n’aura pas le scénario classique du groupe qui se dispute, se sépare, pour se réunir et vaincre la menace finale. Ils font front commun du début jusqu’à la fin.
Ils sont même rejoints par deux nouveaux membres, Yondu et Nebula. Et leurs vraie motivations pour les rejoindre, est de faire parti d’une famille.
Nebula veut se venger de sa sœur qui ne l’a jamais aimé comme une sœur. Yondu a toujours tout pardonné à Quill pour une bonne raison. La première trouvera ce qu’elle cherche et plus. Yondu prouvera qu’il a toujours eu de bonnes raisons.
Il y a Mantis aussi. Comment dire. Elle est l’innocence incarnée. Elle a les yeux grands ouverts face à ces nouveaux êtres vivants et ces nouvelles possibilités. Un peu comme nous.
Pendant 2h30 on ri, comme lors d’un bon repas de famille. On pleure pour nos être aimés (vous allez pleurer, préparez les mouchoirs). On éprouve de l’amour car on est en bonne compagnie et qu’on a de la bonne musique pour graver à jamais ces souvenirs en mémoire.

Pendant 2h30 James Gunn laisse de côté le MCU, Thanos et sa guète de joyaux magiques. Il nous montre l’espace. Des espèces toujours plus exotiques, des lieux qu’on rêverait de visiter. Tout n’est que beauté visuelle, même quand ça montre un joyeux bordel.
On ne va pas se mentir il y a de légères longueurs. J’ai eu parfois l’impression de « trop » rire.
Les menaces sont un peu simples mais c’est au finalement pas le propos. Ils servent à montrer qu’on peut compter sur les Guradians et leurs manières de faire bien à eux.

Entre une liberté de ton totale. Des effets visuels qui rendent ridicules ceux de Doctor Strange. Une histoire légère sans contrainte, James Gunn livre une excellente pause dans ces 10 ans du MCU. Il nous laisse un peu respirer avant de voir débarquer l’entrée/plat/dessert d’Avengers 3 Infinity War. Je ne le savais pas, mais en voyant Guardians of the Galaxy Vol.2 j’ai compris, c’est nécessaire.

Guardians of the Galaxy Vol.2 n’est pas « meilleur » qu’Avengers 2 Age of Ultron. Certes ce film a 5★ et le film de Joss Whedon 4★ mais les enjeux ne sont pas les mêmes. Whedon devait, raconter son histoire, conclure avec l’HYDRA et une phase du MCU, introduire la prochaine et semer des gros cailloux pour Avengers 3 Infinity War. Gunn doit lui s’amuser et nous amuser. Tout ce film est un immense amusement et je ne peux qu’espérer que vous en profiterez autant que moi. Que votre pied battra la mesure sur The Chain de Fleetwood Mac. Que vous aurez les yeux ouverts face à tous les visages des Ravengers, pour les décors somptueux d’Ego. Que vous accueillerez à bras ouverts les nouveaux personnages. Et que vous expérimenterez les montagnes russes d’émotions que James Gunn nous a conçu.
Ah avant que j’oublie, Stan Lee a le meilleur cameo de sa carrière (voir l’article dédié). Il faut rester pendant TOUT le générique de fin. Oui il y a bien 5 scènes post-générique mais même le générique en lui-même vaut le coup !

[Cette partie est avec des spoilers.]

Rassurez-vous, je n’ai pas non plus envie de vous raconter tout le film scène par scène. Vous l’avez compris avec la première partie, j’ai beaucoup, beaucoup aimé le film. Je vais plutôt mettre en avant certains points.

  • Gamora / Nebula

Elles se débarrassent de leur père, de Ronan, de Star-Lord. Elles existent pour elles-mêmes. Elles ne sont plus vu à travers le prisme d’un homme. J’attendais énormément de leurs « moments », je ne suis pas trop déçue. Cela aurait pu être bien mieux, mais ce qu’on a à l’écran fonctionnement parfaitement. Elles ne sont pas sous exploitées et la conclusion, temporaire, de leur histoire est celle qu’il fallait.

  • Ayesha

Quelle déception ! Bon c’est une déception de demi-teinte car je savais qu’elle n’était pas la grande méchante du film, mais elle me fait un peu penser aux pirates dans Asterix (merci Aurélien pour la comparaison). Elle et son peuple des Souverains me fait un peu de peine. J’espère qu’elle reviendra plus forte avec sa nouvelle arme secrète. J’y crois !

  • Ego

Je n’arrive pas à savoir s’il fait un adversaire à la hauteur ou dans la veine de ceux de Marvel Studios. Méchant pour être méchant. Ce n’est pas primordiale dans le fond. Il sert aux Guardians à se surpasser. Il ouvre le champ des possibilités visuelles dingues. Et Kurt Russell est très bon.

  • Yondu

J’aime quand il dit « Boy ». J’aime quand il se fâche avec sa flèche magique. J’ai pas compté et c’est tout simplement impossible mais il est celui qui tue le plus de personnes. Vient ensuite Rocket. Même Groot se fait un ou deux types. J’aime aussi qui il enlève son masque de Ravengers. Il a la note de 10/May Poppins.

  • Drax / Groot / Rocket

Vous les avez aimés dans le premier film ? Vous allez les adorer. Vous les avez trouvés quelconque dans le premier, vous allez voir qu’ils ont évolué et vous allez vite changer d’avis. Mention spéciale pour Drax, qui s’ouvre plus, il semble avoir fait la paix avec son passé et sa famille perdue. Le sage de l’équipe c’est lui ! Sinon le prix de la meilleure scène d’intro de tous les temps revient à Groot.

  • Star-Lord

Oui Star-Lord est un peu en dessous, surtout que si on regarde bien, il est question de lui et de son père. Mais justement il fallait qu’il ne soit pas si important pour faire vivre les autres personnages du film. Il est en dessous à juste titre et pour ça c’est très bien. Il a quand même un moment Pac-Man qui restera dans les mémoires.

  • Mantis

En peu de temps on adopte et on aime ce nouveau personnage, qui je l’espère sera très utile pour la suite. Oui son introduction se fait grâce à Drax, mais elle permet aussi de mettre en avant Drax donc le compromis me va.

  • Les OST

Sans aucun doute Awesome Mix Vol.2 est parfaite ! Les morceaux sont très bien choisis et collent avec les scènes, chose que je n’avais pas du tout ressentie dans le premier film. J’ai un peu de peine pour Tyler Bates car son travail passe totalement à la trappe. On n’entend quasiment pas ses compositions. Du moins on ne s’en rend pas compte. Pour avoir passé le weekend à écouter son OST, en effet j’ai le souvenir d’avoir entendu ses morceaux dans le film mais sur le moment on est plus attiré par les musiques des 70’s.

  • Temps de parole

Je ne pense pas qu’en terme de temps de parole la parité soit géniale. Même si il y a Gamora, Mantis, Ayesha, Mantis, ce n’est pas la joie. Les deux premières ne sont pas des moulins à parole de nature. La troisième vous juge plus facilement avec son regard doré. La dernière James Gunn aurait pu se rattraper avec les Ravengers qui manquent cruellement de mixité.

Merci Marvel France et l’agence Heaven pour les invitations aux AVP. Promis Marvel Planet n’a reçu aucun € pour cet article.

Guardians of the Galaxy Vol.2

Réalisation : James Gunn
Scénario : James Gunn
Casting : Chris Pratt, Zoé Saldana, Dave Bautista, Karen Gillan, Michael Rooker, Pom Klementieff
Sortie le 26 avril 2017

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d'Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.