[Review] Iron Man & Avengers #1

Si la recette est la même pour ce Iron Man & Avengers #1 les ingrédients sont très différents et apportent un vent de fraicheur.

La review ★★★☆☆

Invincible Iron Man #14 – ★★★★☆
Scénario : Brian M. Bendis / Dessins : Mike Deodato Jr / Couleurs : Frank Martin

Le voici ! Voici l’épisode de Invincible Iron Man que Cyril m’a teasé lors de CORPS talk  #1. Normalement il se lit avant Civil War II #6 mais je trouve qu’il est encore plus fort après. Comme une sorte d’épilogue flashback. Malgré la tournure tragique des événements de Civil War II, Iron Man et Captain Marvel ont toujours eu énormément de respect l’un pour l’autre. Ce qui est très agréable c’est le retour de leur faille humaine, leur alcoolisme. Cela fait très très longtemps qu’on n’a pas eu un rappel. Ici ce n’est pas un problème, c’est juste une occasion de voir Tony et Carol parler à cœur ouvert, nous rappeler qu’ils s’estiment et se fond du soucis l’un pour l’autre.

Cette conclusion sur la mère biologique de Tony, Amanda Armstrong, brise ce qui reste de notre cœur après la lecture de ce dernier numéro de la série Invincible Iron Man.

 

Infamous Iron Man #1 – ★★★★☆
Scénario : Brian M. Bendis / Dessins : Alex Maleev / Couleurs : Matt Hollingsworth

Si il y a bien une chose à retenir du relaunch ANAD que l’on a eu depuis Secret Wars c’est le nouveau statu-quo de Victor Von Doom, plus connu sous le nom de Doctor Doom. Même si maintenant je ne sais plus comment l’appeler. Bendis semble prendre du plaisir depuis la série Invincible Iron Man a nous surprendre avec un Doom 4.0 qui déstabilise tout le monde. Le despote, prête à tout pour toujours fiche plus de bazar dans le monde semble avoir eu une épiphanie. On ne sait pas trop laquelle, on ne sait pas trop comment, on ne sait pas trop pourquoi, mais on dirait qu’il veut rétablir la balance de son âme. Il est décidé à faire honneur à Tony Stark et son travail en tant qu’Iron Man, même si sa version A.I. n’aime pas du tout l’idée. Sans aucun doute cette série Infamous Iron man m’intrigue. La conclusion avec la mère de Victor me fait penser à une possible confrontation entre elle et Amanda Armstrong.

Mighty Captain Marvel #0 – ★★★☆☆
Scénario : Margaret Stohl / Dessins : Emilio Laiso & Ramon Rosanas / Couleurs : Rachelle Rosenberg

Voici la nouvelle série Captain Marvel ! Ecrite par Margaret Stohl ! Woop Woop ! Bon c’est juste un numéro zéro pour faire un petit point. Comment est la vie de Carol depuis la fin de Civil War II. Comment elle va faire pour poursuivre sa mission maintenant qu’Ulysse est parti. Comment elle peut se regarder dans la glace, après avoir plongé Iron Man dans le coma. Comment elle peut avoir une vie privée équilibrée après avoir combattu ses amis, notamment Jessica Drew, AKA sa BFF. (Je pense qu’on en apprendrait plus dans la série Spider-Woman.) Pour faire tout ça on a un petit fashback qui nous rappelle que Carol a régulièrement été la première en tout. Qu’elle a franchi chacune des barrières qui lui disaient tu es un fille, tu ne peux pas le faire.

Margaret Stohl se glisse dans les souliers de Kelly Sue DeConnick, renoue avec l’humour et les blagues geeks qui me manquait. Margaret Stohl prouve qu’elle est dans son environnement chez Marvel Comics, avec ce genre de personnage. On va croiser les doigts pour des aventures à venir chouettes et des dessins qui cassent la baraque.

 

Captain America Sam Wilson #14 – ★★★☆☆
Scénario : Nick Spencer / Dessins : Paul Renaud / Couleurs : John Rauch

Malheureusement cette série prend une tournure prévisible vu l’évolution de l’autre série. Avant de dire que je suis déçue de le tournure, il faut quand même reconnaitre que Nick Spencer arrive à mener sa barque parfaitement entre les deux séries Captain America. Il fait évoluer les deux dans leur coin mais pas trop isolée pour autant. Les deux ont des messages politiques et sont des reflets de l’actualité américaine/mondiale actuelle. En lisant ce Captain America Sam Wilson #14 et l’interdiction de vol pour certaines personnes j’ai halluciné ! Il est gentil aussi de la part de Nick Spencer de nous faire croire que Sam Wilson a un long avenir en tant que Captain America, même si Steve Rogers lui met de sacré bâtons dans les ailes. Mais au final c’est ça le soucis, Sam Wilson n’est plus maitre de son destin et les voyants commencent à passer un peu trop au vert pour Secret Empire.

C’est ça que je regrette, l’importance de Civil War II et le Road to Secret Empire qui n’est pas encore officiel mais qui est indéniable. Je regrette de ne plus trop voir Sam Wilson être fière d’avoir le bouclier étoilé. Je regrette de ne plus trop voir son optimisme. Là il est tellement acculé dans un coin du ring que son seul plaisir c’est de pouvoir cogner en retour, parfois.

Cependant ce numéro n’est pas mauvais. On assiste à un face-à-face avec un extrémiste de la paix qui utilise les mêmes armes que les despotes. Peut-on vraiment lui en vouloir ? N’a-t-il pas raison au final ? Les tentatives non-violentes ont-elles vraiment été marquantes ? Va-t-on vraiment regretter un pro nucléaire ? La réponse vous appartient. Les deux Captain America ne se prononcent pas. Rick voit le bon et le moins bon de ce plan. Le SHIELD ne veut pas qu’on lui force la main, comme d’hab’.

Bref ce numéro mérite 4★, mais je suis vilaine. En plus Paul Renaud fait quelque chose de magnifique sur cette série !

Captain America Steve Rogers #7 – ★★☆☆☆
Scénario : Nick Spencer / Dessins : Jesus Saiz / Couleurs : Jesus Saiz

Vas-y Nick fait ce que tu veux de cette série. Je n’accroche pas à ce que tu me racontes. J’ai du mal à croire en tes flashbacks. Le plan de Captain America m’échappe et n’a AU-CUN contre-temps. Le style de Jesus Saiz me sort par les yeux. Je ne parle pas de mon envie de gifler Erik Selvig à chaque fois qu’il ouvre la bouche. Bref c’est pas ma tasse de thé. Sauf…la dénonciation des conflits internes qui ont des échos sur le reste du monde et pour lesquels la communauté internationale traine les pieds pour agir. Suivez mon regard.

The Mighty Thor #13 – ★★★☆☆
Scénario : Jason Aaron / Dessins : Steve Epting / Couleurs : Frank Martin

Roz Solomon résume assez bien cet épisode, Tolkien ! Thor a réuni autour d’elle les meilleurs champions de chaque royaume, dont Lady Sif et Angela pour venir à bout de Malekith. La première étape est de sauver Aelsa. On a donc un épisode classique d’infiltration, de mise en pause des gardes et de conversations à travers des oreillettes du SHIELD.
Même si Jason Aaron poursuit son histoire depuis 13 numéros je pense, j’espère, qu’on a passé le stade de Jane qui doit démontrer qu’elle est une bonne Thor. Peut-être que lui donner sa « communauté de l’anneau » va donner un vrai nouveau souffle.

Message à l’attention de Panini Comics : Mettez les covers régulières VO avant chaque série, s’il vous plait.

  1. C’est cool de voir le travail des artistes.
  2. C’est mieux pour bien couper les lectures et pas enchainer.
  3. Je veux bien payer 10 cents de plus si besoin.

Iron Man & Avengers #1

L’homme au masque de fer
Scénario : Brian M. Bendis
Dessins : Alex Maleev
Couleurs : Matt Hollingsworth
Cover : Alex Maleev
5,50€

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d’Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *