[Review] Secret Wars #3

Il est temps pour l’équipe de sincèrement se diviser à propos de Secret Wars. Si l’un est toujours émerveillé par le talent de conteur de Jonathan Hickman, l’autre perd patience à force que la lecture se poursuit.

rev-secret-wars-3-panini-une

La critique de Romain ★★★★☆

Après un premier numéro servant clairement de mise en place à ce tout nouveau, et inédit, statu quo, les choses ont commencé, très rapidement, à s’emballer dans le second, avec la découverte de deux radeaux de rescapés, se souvenant d’avant, et surtout la mise à mort du bon shérif Strange par le dieu Doom lui-même !

Et c’est que cela semble, malgré tout, lui faire un petit quelque chose à notre petit Doom. Il faut dire que le Docteur Strange a eu un rôle important dans la création de Battleworld et son maintien en équilibre, sa cohésion. Et suite à son éloge funèbre, dans un moment de solitude, Fatalis va nous faire découvrir ses secrets, ce qu’il s’est passé face aux Beyonders avant la fin de tout, et surtout le sort réservé à Owen Reece, le troisième larron de la bande.

Mais il n’y a pas que le passé au programme de ce troisième numéro, puisse qu’après un petit bond dans le temps de trois semaines, nous découvrons que l’arrivée de la Cabale de Namor et des rescapés de Reed Richards, la situation a déjà beaucoup changée, ou du moins le commence sérieusement. Des alliances surprenantes entres les rescapés, des proches de Doom qui se mettent à douter de lui, les Spider-Men sur le point de faire une découverte capitale, Docteur Strange fait de surprenants cadeaux et enfin Thanos découvre le sort du dernier Fantastic

Un tome, certes où l’action est plutôt calme mais d’une grande richesse au niveau des rebondissements, en explications et qui surtout met l’eau à la bouche pour la suite avec toutes ces portes ouvertes.

secret-wars-3-1

La critique de Paula ★★☆☆☆

Mauvaise foi bonjour ! Je ne vous cache pas que j’ai très envie de faire l’impasse sur cette lecture et de vous renvoyer vers mes reviews lors de la sortie en VO. Mais c’est pas correct et puis grâce à Panini Comics et son rythme condensé c’est passe presque bien. Presque.  C’est vraiment sympa de la part de Jonathan Hickman d’expliquer que maintenant comment on arrive au Battleworld et comment Doom, Fatalis et Reece ont réussi ce tour de force.

j’ai l’impression de voir Le Seigneurs des Anneaux Les Deux Tours. Il y a des groupes partout à qui il arrivent plein de chose. Et surtout on se rend compte que tout tient sur ces fichu Ents qui parlent lentement mais qui mettent en déroute Saruman. 3 putain d’heures, pour que ces putain d’arbres se décident à faire une putain d’action qui met fin à ce volet. (Oui il y a beaucoup de putain mais tout le passage avec les Ents m’énerve. Comme celui avec Frodon, Gollum et Sam d’ailleurs. En fait s’il était possible d’avoir une version qu’avec Aragon, Gimli et Legolas ça m’irait.) Enfin bref on a l’impression qu’on comble du vide avec des scènes coupées et il faut juste savoir d’où la solution va venir, de Thing, de Black Panther.

Merci Miles et ton burger qui ne doit pas sentir bon. Même en VF tu me fais rire.

secret-wars-3-2

 

Secret Wars #3

secret-wars-3-cover Plus Dure sera la Chute
Scénario : Jonathan Hickman
Dessins : Esad Ribic
Couleurs : Ive Svorcina
Lettrage : Laurence Hingray et Christophe Semal
Cover : Mark Brooks
4,50€

Romain

Fan de comics depuis avant les années 2000, je suis un véritable boulimique de lecture. Fan de Nova, le vrai hein, pas le petit rigolo du moment, j’aime regarder les étoiles au moment de m’allonger pour lire et réfléchir à comment partager cette passion sur mon blog ou maintenant ici.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.