[Review] Secret Wars #5

Voici le dernier numéro ce Secret Wars, le méga event de Jonathan Hickman et Esad Ribic qui est censé redessiner l’univers Marvel. Les avis sont très partagés, encore une fois, pour ce Secret Wars #5.

rev-secret-wars-5-panini-une

La review de Romain ★★★★★

Avec ce cinquième numéro de Secret Wars, nous avons le droit au neuvième et dernier épisode du run de Jonathan Hickman chez Marvel. Et je parle bien de run, car si Marvel nous annonce cela comme un énorme crossover, plus gros que le précédent, comme à chaque fois, ce n’est en rien le fait de l’auteur. Hickman, lui a une vision d’ensemble des choses, et Secret Wars n’est que l’aboutissement de son travail commencé non pas dans Avengers et New Avengers, même si le principal s’y déroule, mais depuis son arrivé sur Fantastic Four. D’ailleurs cela se voit facilement avec l’importance de la première famille Marvel.

Jonathan Hickman a du composé avec les exigences de Marvel, son patron, comme les nombreux tie-in qui gravitent autour et donc d’incorporer des scènes donnant de la légitimité à ces dernières. Il se retrouve également avec une ribambelle de personnages, Marvel voulant surfer sur les vagues du moment, ce qui est logique, économiquement parlant, mais encore une fois le scénariste fait contrepoids avec ses personnages fétiches comme le Reed de l’univers Ultimate. Donc un crossover pour Marvel oui, mais un aboutissement personnel pour Hickman, aussi.

De même on se doute bien que l’univers Marvel, dit classique va être purement et simplement effacé, que tout va être tout nouveau tout beau, le risque, économiquement parlant encore une fois, est bien trop grand. Néanmoins les changements sont là ! Le devenir des Fantastic Four, les « nouveaux » personnages intégrant « notre » Terre. Et puis quel formidable hommage aux premières Secret Wars. Et pour en savourer toutes les subtilités, toute la profondeur la lecture d’Avengers, de New Avengers et même des Fantastic Four d’Hickman est un passage obligé.

Alors oui ce dernier numéro voit s’opposer Doom et Reed, mais pouvait-il en être autrement ? Qui d’autre que Reed peut tenir tête à Doom ? Et comme Hickman le précise, les actions de Doom découlent toujours de cette opposition ! Et alors que les deux hommes s’affrontent d’égal à égal, et surtout sans pouvoir divin, il est subtil de voir que le résultat de cet affrontement viendra des mots et non des coups. Et je défie quiconque d’oser dire qu’il voyait cela se terminer de la sorte, je veux dire de cette façon. Si nous savions tous que Reed serait l’opposant final, on se demandait tous comment cela allait se passer. Les deux meilleurs ennemis en ressortent étoffés, enrichis. Et principalement Doom, sur lequel Hickman effectue un excellent travail, le caractère du vilain étant approfondi et devenant presque touchant dans sa détresse au final.

Secret Wars, pour peu que l’on ne soit pas hostiles au travail d’Hickman, réussi son rôle de clap de fin ouvrant sur quelque chose de nouveau. Si Hickman espérait un plus grand chamboulement, Marvel a tendance a freiné des deux pieds. Mais Secret Wars m’aura surpris en me proposant, le temps de quelques mois, un nouveau monde fascinant, et surtout ému tant j’attendais cela.

Hickman termine comme il a commencé avec une phrase choc de Reed et passage au Wakanda. Cette nouvelle Earth Prime nous propose des nouvelles choses, moins que ne l’espérait le scénariste, mais elles sont là, tous n’oublient pas les événements de Secret Wars et connaissant l’amour d’Hickman pour les Fantastic Four, il n’est pas surprenant de retrouver cette famille devenir les personnages les plus importants de l’univers.

Une odyssée fantastique qui prend fin après six de travail acharné et d’histoires plus riches les unes que les autres, de nouvelles fondations pour l’après et surtout la fin d’un conflit existant depuis que Marvel existe ! Bravo monsieur Hickman, j’ai douté par moment, je n’aurais jamais du !

Secret Wars-9-rev-1

La review de Paula ★☆☆☆☆

Méga danse de la victoire, Secret Wars est fini ! Je suis aussi heureuse que Sheila. Attention le multiverse de Marvel Comics est mort. Attention Reed Richards va créer un nouveau multiverse Marvel Comics. Si vous avez l’impression que rien ne change à la fin de l’event Secret Wars, c’est NOR-MAL !

Pour l’avoir lu en VO et en VF, vraiment cet event a été une torture. Ouh Doom pas gentil. Ouh Doom s’est donné le rôle de Dieu. Ouh Doom a volé Susan. Ouh Reed va lui taper dessus car c’est un héros. Le problème du récit de Jonathan Hickman est qu’il nous a venu une intrigue dite très complexe qu’il a mis en place il y a des années, mais ça se finit par un simple combat d’égo entre Victor et Reed. Si Victor s’était auto-proclamé Dieu, Reed mérite plus ce titre car c’est un « homme bon ». Honnêtement je me fiche de Mister Fantastic et de toute sa famille de gentils. D’ailleurs on passage on découvre que les Fantastic Four de Marvel, ce premier groupe qui a toujours été présenté comme une famille n’est plus. Car une famille c’est avant tout des liens de sang. D’un revers de la main Human Torch et The Thing se sont faits remplacer par Valeria et Franklin qui sont des gamins tellement intelligents qu’ils sont mieux qu’eux.

Je suis triste pour Doom, il aurait mérité de vivre son rêve un peu plus longtemps. Juste pour une fois que les méchants gagnent car eux aussi ils ont envie de faire le bien, même si ça fait un peu chier les gentils.

Honnêtement je vais faire comme nos héros dans les séries All-New All-Different Marvel, je vais oublier les événements passer et ne pas m’inquiéter de savoir si je suis sur Earth-616 ou Prime Earth car au fond tout le monde s’en fiche.
Secret Wars-9-rev-2

Secret Wars #5

secret-wars-5-panini-cov Au-delà
Scénario : Jonathan Hickman
Dessins : Esad Ribic
Couleurs : Ive Svorcina
Lettrage : Laurence Hingray et Christophe Semal
Cover : Simone Bianchi
4,50€

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d'Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.