[Review] Secret Wars « Battleworld » #1

Le kiosque Secret Wars « Battleworld » est sans doute le magazine présentant les titres les plus inattendus, voir inconnus et pourtant difficile de ne pas voir de la qualité dans chacun d’entre eux. De belles découvertes, de bonnes intrigues et d’excellentes équipes créatives.

Secret-wars-battleworld-1-une

La critique ★★★★☆

Battleworld #2 – ★★☆☆☆
Scénario : David J. Walker / Dessins : J.J. Kirby / Couleurs : Matt Milla

Alors soyons clair dès le début, le titre portant le nom de ce nouveau monde patchwork créé par Doom n’est pas pour moi. A l’image de beaucoup de tie-in lors de beaucoup d’events (comme l’affreux A+X), il nous est proposé ici de courtes histoires avec différents personnages.
Ici, nous avons le droit à Blade et Howard the Duck unissant leurs efforts pour abattre Drakula, Donald en version Dracula.

Ce n’est pas mauvais mais ce n’est pas pour moi, je ne suis pas fan de ces courtes histoires.

secret-wars-Battleworld-2-1

Weirdworld #1 – ★★★★★
Scénario : Jason Aaron / Dessins : Mike Del Mundo / Couleurs : Mike Del Mundo & Marco D’Alfonso

Alors là c’est une découverte totale ! Je ne connais absolument pas cet univers et le personnage d’Arkon. Pourtant ce tie-in fait parti de ceux que j’attends le plus, simplement de par l’équipe créative : Jason Aaron et Mike Del Mundo.

Arkon c’est une sorte de Conan le Barbare, en peut-être plus cruel, voir plus méchant. Avec Secret Wars, Arkon ne retrouve plus son royaume de Polemachus. Il traverse donc le Weirworld, affrontant orcs, dragons et autres créatures fantastiques tout droit sorties d’un roman d’heroïc-fantasy.
Mais ses agissements et sa quête vont l’emmener à croiser une méchante bien connue des fans de Marvel et pouvant sortir du même univers…

Un mot sur les dessins, c’est une nouvelle fois un merveilleux voyage onirique que nous propose Del Mundo avec des peintures absolument magiques pour les yeux.
Que dire, c’est une belle découverte, un fantastique univers et j’ai vraiment hâte de lire la suite.

secret-wars-weirdworld-1-1

Where Monsters Dwell #1 – ★★★★★
Scénario : Garth Ennis / Dessins : Russ Braun / Couleurs : Dono Sanchez Almara

Là aussi c’est une plongée dans l’inconnue avec ce personnage de Karl Kaufmann, ou l’Aigle Fantôme, éros de la Première Guerre Mondiale. Mais voir Garth Ennis au scénario fait du titre un immanquable.

Je découvre un personnage détestable. Menteur, goujat, manipulateur, tricheur, indigne de confiance et pourtant qui ne cesse de voir la chance lui sourire. Mais lorsqu’il utilise la belle Clémentine Franklin-Cox pour se sortir d’une navrante histoire d’argent, il ne se doute pas qu’il s’envole pour un voyage qui s’annonce particulièrement incertaine… Plus que d’habitude…

Garth Ennis excelle dans ces personnages de bons à rien, de sales types, d’égoïstes pathologiques, et cela se ressent dès ce premier chapitre.

Where-Monsters-Dwell-1-1

Master of Kung Fu #1 – ★★★★☆
Scénario : Haden Blackmen / Dessins : Dalibor Talajic / Encrage : Goran Sudzuka / Couleurs : Miroslav Mrva

K’un Lun fait parti des territoires de Battleworld. Et après un court cours d’histoire, nous comprenons que le maître actuel des lieux, Zheng Zu des Dix Anneaux, n’est pas ce que l’on pourrait appeler un empereur magnanime et bien aimé.

Aussi, nous ne sommes pas surpris lorsqu’un simple vagabond, responsable que de sa présence dans un parc, se voit menacer par trois combattants des Dix Anneaux.

Mais lorsqu’ils réalisent que ce simple vagabond est en réalité Shang-Chi, le fils de l’empereur, assassin du seigneur Tuan le maître d’Iron Fist, l’histoire prend une toute autre tournure !
Nous voilà plongé dans un univers où l’esprit médiéval japonais prédomine.

Master-of-Kung-Fu-1-1

Les Fugitifs #1 – ★★★★☆
Scénario : Noelle Stevenson / Dessins : Sanford Greene / Couleurs : John Rauch

L’Institut Victor Von Fatalis pour Jeunes Surdoués en plein cœur de Fatalistadt est une école qui se veut former l’élite pour un futur parfait. Tout cela sous le regard et grâce à la générosité de Doom . Ces futurs Doom en herbe sont formés (conditionnés) pour devenir l’élite (les tyrans) de demain.

Comme dans toutes les écoles de ce genre, il y a les fortes têtes, les insatisfaits, toutes sortes d’élèves qui ont plus que largement les capacités recherchées mais qui refusent de rentrer dans les rangs et de marcher au pas.

Parmi ces élèves se trouvent Jubilé, Sanna Strand, Pixie, Amadeus Cho, Delphine Gorgone, Skaar ou encore Molly Hayes (seule véritable Runaways d’origine). Et lorsque tout se petit monde se voit coller à quelques minutes de l’examen final, une alliance éphémère se fait jour, ce qui va provoquer la colère de la surprenante directrice.

Il fallait s’attendre à voir une série centrée sur une école. Encore une certes, mais la synergie des personnages s’annonce intéressante avec des personnages que l’on ne s’attendait pas voir ensemble ou à cette place.

runaways-1-1

Secret Wars « Battleworld » #1

Secret-wars-battleworld-1-cov-panini. Prise de bec
Scénario : David J. Walker
Dessins : J.J. Kirby
Couleurs : Matt Milla
Lettrage : Claudia Sartoretti
Cover : Paco Medina
4,90€

Romain

Fan de comics depuis avant les années 2000, je suis un véritable boulimique de lecture. Fan de Nova, le vrai hein, pas le petit rigolo du moment, j’aime regarder les étoiles au moment de m’allonger pour lire et réfléchir à comment partager cette passion sur mon blog ou maintenant ici.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.