[Review] Secret Wars « Ultimate End » #1

Nouvelle année, nouvelle revue. Il est temps pour moi d’attaquer Secret Wars façon Panini Comics. Quoi de mieux que de s’occuper de Secret Wars « Ultimate End », l’univers alternatif avec lequel tout a presque commencé.

rev-secret-wars-ultimate-end-1-une

La critique ★★★☆☆

Ultimate End #1 – ★☆☆☆☆
Scénario : Brian Michael Bendis / Dessins : Mark Bagley / Encrage : Scott Hanna / Couleurs : Justin Ponsor

Vous savez quand vous arrivée à la dernière page de votre lecture et vous vous dites que vous vous êtes fait avoir ? C’est exactement ce qui arrive ici.
Il faut déjà du temps pour comprendre que les Avengers de « Earth-616 » et de « Earth-1610 » se retrouvent au même endroit et veulent trouver une solution pour éviter que leur monde entre en collision.
Une fois que c’est compris on se dit okay, c’est pas une numéro de transition entre la fin de l’univers comme on l’a connu et le début de Secret Wars. C’est un peu étrange car toutes les autres séries sont déjà dans l’event de Hickman mais pourquoi pas. Des mentions à Doom sont faites mais c’est pas très gênant. On sait pas trop pourquoi mais on balaye cela de la main. Et la dernière page nous explose en pleine face et nous explique qu’on est bien dans le Battleworld, que les mention à Doom sont donc normale.
Du coup se pose à la question, c’est quoi ce délire !?

Je me demande si Brian M. Bendis a compris le principe de Secret Wars ou s’est dit « YOLO je fais ce que je veux ».

Ultimate_End_1_1

Inhumans Attilan Rising #1 – ★★★☆☆
Scénario : Charles Soule / Dessins : John Timms / Encrage : Roberto Poggi  / Couleurs : Frank D’Armata

Découvrez New Attilan, forteresse de la Reine Medusa, Régente de Manhattan. Elle doit mener un interrogatoire pour le compte de Doom. En effet un groupe de résistants, The Voice Unhead, sévit à travers le Battleword. Leur dernière action ? Se rendre sur Greenland avec la volonté de redonner une conscience aux Hulk. G-Man, le résistant capturé et amener à Médusa n’a rien dévoilé sur ses acolytes. Il a seulement laissé échapper une phrase qui semble paniquer la Reine des Inhumans. Elle va envoyer Auran dans un endroit qui peut s’avérer dangereux.

Charles Soule livre une histoire qui se lit vite et bien. Inhumans Atillan Rising sert parfaitement Secret Wars en nous montrant qu’une résistance existe. Tout le monde n’accepte pas la domination de Doom sans sourciller et qu’il y a des secrets cachés. Medusa va elle-même devoir faire face à des secrets dans son monde. C’est une introduction sympathique très bien servit par John Timms.

Inhumans_Attilan_Rising_1_1

Squadron Sinister #1 – ★★☆☆☆
Scénario : Marc Guggenheim / Dessins : Carlos Pacheco / Encrage : Mariona Taibo / Couleurs  : Frank Martin

Je n’ai pas tout compris. Je ne connais pas ces personnages, je ne sais pas qui ils sont, je ne sais pas ce qu’ils font dans la vie. J’ai juste compris qu’ils sont très violents, écoute beaucoup de Wagner ce qui leur donne envie d’annexer les territoires voisins au leur et se retrouvent dans une situation très compliqué quand un Thors venu faire une visite de contrôle se retrouve mort. Mauvais délire.

J’ai un peu lu ça d’un œil, car j’ai aucune empathie pour les personnages et vouloir montrer à tout prix qu’ils sont pas contents, méchants et cruels j’ai trouvé cela un peu gratuit. J’attends de voir le mois prochain ce que ça donne mais pour le moment pas trop emballée.

Squadron_Sinister_1_1

Captain Marvel and the Carol Corps #1 – ★★★★★
Scénario : Kelly Sue DeConnick & Kelly Thompson / Dessins & Couleurs : David Lopez /

C’est brillant de donner une série « militaire » à Carol Danvers. En effet avant d’être la super-héroïne Captain Marvel, Carol était pilote dans l’US Air Force (voir My name is… Captain Marvel).

Captain Marvel vit dans le royaume de Hala Field, une base militaire de l’aviation. Elle vit avec son escadron Banshee, composé de femmes pilotes. Leur mission protéger le monde de Doom de possibles attaques venant du ciel. (Thors = police / Carol Corps = armée). La Baronesse de Hala Field c’est Teddy. Kit est maintenant une Thors. Lors d’un échange une remarque de Kit va soulever des questions chez Carol. Qui y a t-il après le ciel et où sont les étoiles ? Carol va se rendre compte qu’elle n’est pas la seule à se poser cette question.
En plus, les choses se compliquent quand Carol se risque et désobéit à un ordre qu’elle trouvait très louche, à raison.

Kelly Sue DeConnick & David Lopez connaissent bien Captain Marvel et en font ce qu’ils veulent. C’est intéressant ici de la voir interagir avec tout un groupe d’individu et qu’elles aient des relations étroites. C’est également très intéressant ce mystère autour du Battleworld de Doom.

Captain Marvel and the Carol Corps1-rev-1

Secret Wars « Ultimate End » #1

secret-wars-ultimate-1-cov-panini Rupture
Scénario : Brian M. Bendis
Dessins : Mark Bagley
Encrage : Scott Hanna
Couleurs : Justin Ponsor
Lettrage : RAM
Cover : Mark Bagley
4,90€

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d'Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. laurent dit :

    dans secret wars en faite tu peux faire se que tu veux,donc le délire de Bendis n’est pas injustifié .Marvel a dit aux scénariste de se lâcher alors…mais je te rejoinss ur le fais que ultimate ends #1 est étrange a mon gout

  2. Paula dit :

    En effet le brief était « no brief » mais dans le cas de Bendis il se foule pas et se moque un peu de nous avec cette dernière page.

  3. laurent dit :

    c’est le troll de Bendis a se qui parait ^^

  4. Phil Goude dit :

    Je vous rejoins, c’est un peut étrange comme épisode, ou alors, c’est un monde avant le secret wars mais dans le secret wars…bref, une sorte de boucle temporelle.

    Sinon, j’aime bien squadron sinister… surtout pour avoir lu les différents escadron suprême….on voit effectivement bien qu’ils sont mauvais, mais c’est assez classique dans la narration avec des traitres un peu partout qui tente de faire tomber Hypérion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.