[Critique] Captain America 2 The Winter Soldier

Réalisation : Anthony Russo et Joe Russo
Scénario : Christopher Markus et Stephen McFeely. D’après l’oeuvre de Ed Brubaker, Jack Kirby et
Joe Simon.
Avec : Chris Evans, Scarlett Johansson, Samuel L. Jackson, Sebastian Stan, Robert Redford, Anthony Mackie, Emily VanCamp, etc.
Sortie : 26 mars 2014

captain-america-2-critique-1

L’histoire
Après les événements cataclysmiques de New York de Avengers, Steve Rogers aka Captain America vit tranquillement à Washington, D.C. et essaye de s’adapter au monde moderne. Mais quand un collègue du S.H.I.E.L.D. est attaqué, Steve se retrouve impliqué dans un réseau d’intrigues qui met le monde en danger. S’associant à Black Widow, Captain America lutte pour dénoncer une conspiration grandissante, tout en repoussant des tueurs professionnels envoyés pour le faire taire. Quand l’étendue du plan maléfique est révélée, Captain America et Black Widow sollicite l’aide d’un nouvel allié, The Falcon. Cependant, ils se retrouvent bientôt face à un inattendu et redoutable ennemi – The Winter Soldier.

La critique ★★★★☆
[De petits spoils peuvent y figurer.]

Pour un homme qui se réveille d’un sommeil qui a duré 70 ans, Steve Rogers semblait ne pas avoir de problème avec l’ère moderne dans le film Avengers. Bien sûr ce film ne pouvait se permettre de se pencher sur le cas de chacun des héros.
Si Captain America 2 The Winter Soldier se place deux ans après Avengers, l’adaptation de Captain America à notre ère est encore en cours. On le retrouve l’agent du S.H.I.E.L.D. qui enchaîne les missions secrètes avec sa nouvelle acolyte, Natasha Romanoff alias Black Widow.
Steve Rogers doit s’adapter à deux choses. La première est de vivre à une époque qui n’est pas la sienne, accepter que tout son entourage original est très très vieux, voire mort, apprivoiser les technologies modernes, etc. La seconde, bien qu’il soit toujours appelé « Captain », il n’est plus soldat de l’armée américaine, mais un agent qu’une organisation très secrète qui a parfois les méthodes de mercenaires. Attitudes à 1000 lieux du code moral de Cap’.

captain-america-2-critique-2

Captain America apparait comme un jeune enfant perdu face à la bureaucratie et l’étendue de l’organisation du S.H.I.E.L.D. Heureusement pour lui les choses sérieuses vont bientôt commencées quand un certain Winter Soldier débarque pour tuer tout agent du S.H.I.E.L.D. qui croise son chemin.
On va vite découvrir que ce Winter Soldier n’est que la partie visible de l’iceberg. Ce qui malheureusement va très vite le placer au second plan dans l’intrigue. Présenté comme le « méchant » du film, qui donne d’ailleurs son nom au volet, il n’est prétexte qu’à générer des explosions et se battre avec Steve. On ne nous dit rien sur sa « naissance », comment il se retrouve aux mains du KGB. C’est à espérer que cela soit rectifié dans un avenir proche.
Si le Winter Soldier est une petite déception, elle est très vite balayée pour l’intrigue qui se tisse autour de Steve et de son ennemi de l’ombre.

Le scénario dévoile ici toute son intelligence et installe Captain America 2 The Winter Soldier dans la famille des films d’espionnage digne de ce nom. Il n’est pas qu’un simple film de super-héros, il est bien plus que cela. C’est un film adulte, une grande nouveauté pour une production Marvel Studios.
Ce changement indique également que tous les films ne sont pas fait dans un seul et unique moule mais que chaque personnage, Captain America, Thor ou Iron Man ont leur identité propre qui se reflète dans leurs films.

captain-america-2-critique-3

Le travail des frères Russo et des scénaristes est remarquable. On ne voit pas le temps passer. Les éléments clés de l’intrigue sont dévoilés à un bon rythme. La première révélation majeure est faite au bout d’une heure. Heure qui donne l’impression que n’être que 10 minutes. (J’ai d’ailleurs regardé ma montre à ce moment en me disant « -Ils le disent déjà ?! Ah mais ça fait déjà une heure que le film a commencé. Wahou on dirait pas ! »)
Je suis assez bon public mais la réalisation soignée, la gestion du temps et des différents personnages est tout à fait remarquable et place ce Captain America 2 The Winter Soldier au sommet de la pyramide du MCU.

captain-america-2-critique-4

Côté casting, en plus du Winter Soldier on accueille Falcon (Antony Mackie) et Agent 13 (Emily VanCamp).  Si le premier fait l’effet un Rhody avec Iron Man. On ne comprend pas trop depuis quand Sam et Steve se connaissent et pourquoi il décide de le suivre dans son combat, mais il est cool dans ça va. En ce qui concerne l’Agent 13 seul les fans du comic vont saisir cette présence. Elle fait office de clin d’œil qu’il faut vraiment chercher pour le comprendre. Elle ne « dérange pas », mais ne sert vraiment à pas grand chose.

L’autre quand personnage clé c’est Black Widow. On sait que son histoire est complexe pourtant jamais il n’en a été question jusqu’à présent. Ici les premières pierres sont semées pour nous guider jusqu’à Avengers 2 Age of Ultron (lire).

captain-america-2-critique-5

Captain America 2 The Winter Soldier tient vraiment bien la route et place la barre très haute pour les prochaines productions. L’histoire est complexe et dévoilée à un bon rythme, à aucun moment les frères Russo ne s’emmêlent pas les pinceaux. L’humour qui est parfois un peu « lourd » est ici c’est très bien exploité et pas du tout répétitif. Cet opus sera entièrement complet avec le numéro 3 de la série, autre nouveauté car normalement les films sont assez « indépendants ».
A la vu le revirement de situation à la fin du volume 2 on peut se demander comment les répercutions vont être gérées dans les prochains films et notamment la série Agents of S.H.I.E.L.D.
On a affaire à un très grand Cap que l’on a hâte de revoir l’année prochaine !

captain-america-2-critique-6

Bonus
Côté caméo on est servi, Stan Lee est toujours là et sa vie n’est toujours pas simple. L’autre présence surprise tente d’ancrer encore un peu plus Steve dans notre époque et l’éloigner de la « sienne ».

Comme avec tous les films Marvel Studios il faut rester jusqu’à la fin du générique.
Après le générique « animé », vous découvrirez la scène qui présente Avengers 2 Age of Ultron. Si certains ce sont un peu moqués de la scène avec le Collector dans Thor 2 The Dark World, et son côté cheap, soyons honnête ici tout le monde restera la bouche grand ouverte pendant un long moment. Entre les indices de l’intrigue donnés, les personnages présents et leur cadre j’espère que Joss Whedon va faire un film aussi explosif que le premier Avengers et intelligent que ce Captain America 2 The Winter Soldier.
La seconde scène post-générique ouvre deux portes, un Captain America 3 (en salles le 6 mai 2016, lire) ou un possible Black Widow.

[Merci à Marvel France et à l’agence Heaven pour l’invitation. Promis, Marvel Planet n’a reçu aucun $ pour cet article.]

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d'Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.