[Critique] Black Panther

Black Panther est enfin arrivé sur nos écrans de cinéma. Un film, et un héros, qui ont beaucoup à dire, à prouver. Aussi bien aux fans, aux investisseurs et aux décideurs d’Hollywood et du monde. N’est pas trop pour un film qui au final n’est juste qu’une adaptation de comics ?

La critique ★★★★★
(Cette critique contient des spoilers.)

A la sortie du premier visionnage je me suis dis, Black Panther est un mauvais Marvel et un excellent film.

On a un homme avec des capacités supérieures, mais ça ne fait pas de lui pour autant un super-héros. Il occupe un rôle qui lui a toujours été promis. Il ne fait rien d’extra-ordinaire dans le fond. Il veut juste récupérer son trône. C’est comme Thor. Rien de nouveau sous le soleil.
Cependant le film est excellent. A commencer par ce qui parait évident. On n’a jamais vu de costumes aussi, riches, aussi beaux, aussi vivants. J’ai envie d’épouser les costumes. Le travail des décors est également saisissant. Le savant mélange de décors ‘naturel’ et des constructions futuristes ne donne pas l’impression d’être impossible. Futur et tradition fonctionnent en harmonie sans que cela fasse trop du Marvel. Toutes les idées pour la technologie ne sont pas tape à l’œil. Au contraire, il s’agit d’idées qu’on a envie un jour de voir.

Mais le film ne serait rien sans la très large palette de personnages qu’on a. C’est assez rare d’introduire autant de nouveaux personnages dans un film et de réussir à leur donner à chacun la possibilité de s’exprimer, de toucher le spectateur, sans avoir recours à des clichés. Chaque personnage, merveilleusement interprété, explose l’écran quand il.elle apparaît à l’écran. Mention spéciale pour Shuri, qui montre, avec Spider-Man, que les ados/jeunes personnages peuvent être pris au sérieux et son l’avenir du MCU. Les New Avengers c’est eux !

Mais pourquoi est-ce un mauvais Marvel ? Le film ne porte pas le bon nom. Il aurait du s’appeler ‘Wakanda’. Le vrai personnage du film est le pays de T’Challa. Tous les personnages servent le pays et non le roi. Ce nouveau roi est encore trop jeune pour imposer sa vision aux Wakandais. Il s’inscrit dans la politique de son père pour continuer une ère qui semble prospère avant de peut-être, un jour, y apporter sa touche. Chaque personnage, Erik Killmonger, Shuri, Nakia, M’Baku, peuvent diriger le Wakanda, peuvent être le Wakanda, peuvent être le personnage principal au final.

La vraie puissance du film, et vous le savez déjà, c’est le profond message politique qui est là. Black Panther n’est pas qu’un film avec un casting 100 %, qui permet à une partie de la population d’être enfin représentée à sa juste valeur. Black Panther n’est pas qu’un pari de Marvel Studios de faire un film solo sur un héro non blanc. Black Panther pose les question que beaucoup de communauté, de pays, onr. Faut-il fermer ses frontières aux problèmes des autres ? Faut-il se rebeller contre son gouvernement, quand on voit qu’il a tord ? Faut-il suivre son gouvernement, même quand on voit qu’il a tord ? Des personnes méritent-elles de diriger les autres juste parce que les choses sont comme ça depuis toujours ? Les élites ont-elles tous les droits, sous pretextes qu’elle sont mieux éduquées ? Le meilleur moyen de se faire entendre, de lutter contre le pouvoir, contre les injustices, est-ce la violence ? Toutes ces questions sont dans le film. Toutes ces questions sont incarnées. Toutes ces questions sont légitimes. Et toutes ces questions trouvent une réponse. Et parce qu’on est dans un film Marvel Studios, la réponses est :  il faut aider son prochain. Il faut faire son possible pour rendre l’avenir  meilleur pour tous. Et personne n’est meilleur qu’un autre. Finalement c’est pas que Marvel qui nous le dit, c’est le bon sens surtout !

Et si au final ce film était un bon Marvel ? La réponse est oui. Dans le MCU on a l’univers terrien, l’espace, la science, la magie, la politique peut très bien exister ici. Black Panther prouve qu’on peut voir un film avec de la bagarre, des super-pouvoirs, des super-armes, et avoir un discours politique très fort. Black Panther fait mieux que Thor, dans le registre du héro déchu de son trône, qui veut le sauver d’un membre de sa famille qui pense à ses intérêts avant de ceux de son peuple. Black Panther place également une question politique au premier plan, ce que Captain America Civil War n’a pas fait car l’Hydra avait pris le pas sur la surveillance étatique et la perte des libertés individuelles, sans vraiment rien dire.

A la sortie du second visionnage je me suis dis, Black Panther est un excellent Marvel, et un très bon film.

P.s : Mention spéciale pour Andy Serkis qui m’a fait aimer Ulysses Klaue et chanter What is love? de haddaway pendant deux jours. Il donne de la folie à son personnage, un caractère enjoué, qui dénote avec les autres méchants du MCU qui sont souvent palots.

Black Panther

Réalisation : Ryan Coogler
Scénario : Ryan Coogler et Joe Robert Cole
Casting : Chadwick Boseman, Lupita Nyong’o, Danai Gurira, Letitia Wright, Michael B. Jordan, Angela Bassett, etc
Au cinéma le 14 février 2018

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d'Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.