[Critique] Daredevil S01E11

Fisk et Murdock doivent assumer les conséquences de la voie qu’ils se sont choisie, tandis que Ben et Karen sont sur le point de découvrir les secrets du passé de Fisk.

Daredevil-s01e11-critique-une

La critique ★★★★☆
Plus que deux épisodes. Je me demande si on aura un grand final, ou si en réalité ce Netflix x Marvel est plus « élaboré » que ce qu’on nous a laissé croire…
En tout cas l’échiquier est toujours en place et les coups portés deviennent fatals.
Il y a un personnage dont j’ai peu parlé et pourtant il est au cœur de cette série, Hell’s Kitchen. Marvel a toujours pris soin d’intégrer son univers fantastique dans un univers réel. C’est encore plus vrai avec Daredevil qui a cette étiquette de « héros de quartier ».
On nous parle beaucoup de Hell’s Kitchen. Tout le monde connait tout le monde, c’est un endroit dangereux, sale. Mais les gens l’aiment et veulent lui donner sa chance. Ces rues sont dans l’ADN des personnes qui y vivent, enfin plutôt des personnes qui y sont nés.
Cependant on ne voit pas assez l’âme de Hell’s Kitchen. Comment elle vit. on voit des appartements, des toits sombres, une source d’eau, des entrepôts vides, Josie’s, mais il manque quelque chose. Ce petit truc qui nous donnerait à nous aussi envie d’aimer ces rues.

daredevil-melvin-potter

Daredevil va connaitre son nouveau upgrade, grâce à Melvin Potter. « Couturier » de talent qui « se perd » de temps en temps. Je doute fort que ce personnage soit plus développer et qu’il devienne le Gladiator ici, mais pourquoi pas.

Concernant la scène finale de cet épisode j’ai vraiment que Karen n’allait pas passer la nuit. Ça aurait été un  choix surprenant, vu qu’elle a une relation avec Matt dans les comics et que cette série est assez fidèle. Mais ça aurait apporté un rebondissement très très intéressant. Celui qu’on a finalement n’est pas mal non plus. Je l’aimais bien Weasley. Il avait un petit côté rock ‘n roll creapy (mais rien comparé à Burton dans Banshee).

Marvel’s Daredevil

Netflix_Daredevil_Poster « The Path of the Righteous »
Créateurs : Drew Goddard et Steven S. DeKnight
Daredevil est un personnage créé par Stan Lee et Bill Everett (1964)
Réalisation : Nick Gomez
Scénario : Steven S. DeKnight & Douglas Petrie
Avec au casting :

  • Charlie Cox : Matt Murdock / Daredevil
  • Elden Henson : Foggy Nelson
  • Vincent D’Onofrio : Wilson Fisk / Kingpin
  • Deborah Ann Woll : Karen Page
  • Rosario Dawson : Claire Temple

Sur Netflix le 10 avril

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d'Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.