[Critique] Doctor Strange

Pour conclure l’année 2016 Marvel Studios nous ouvre les portes de la magie avec Doctor Strange. Ce nouvel héros prouve qu’il est au même titre que les Avengers là pour défendre la Terre et non pour faire des feux d’artifices avec ses mains.

critique-doctor-strange-une

La critique ★★★★☆
(Cette partie ne contient pas de spoilers.)

Marvel Studios sait nous montrer des super-héros physiques, des équipes qui se déchirent, des gars qui ne sont pas fait pour être des super-héros, même des aliens. Finalement tout ceci reste dans le domaine du possible pour nous, êtres humains. On a dans notre histoire des soldats, des héros de quartiers, mais la magie… La magie c’est une autre paire de manche. Le dernier magicien acclamé par les foules c’était Harry Potter et entre nous il n’a rien à voir avec Doctor Strange !

Nous sommes en 2016 et Marvel Studios nous fait encore le coup de l’origin-story (pour le plus grand plaisir de Basile !). La dernière en date c’était celle d’Ant-Man et j’avais trouvé que Peyton Reed avait réussi à donner sa propre voix à Scott Lang avec ce film de casse. Pour réussir son film Scott Derrickson devait à minima faire pareil. La mission est accomplie ! Pendant les 1h55 je n’ai pas eu l’impression d’avoir une redite d’un film de super-héros. Oui on est face à un homme qui se découvre une mission, une mission quasi impossible, il doit se dépasser, prouver qu’il en est capable et surtout, avoir l’esprit ouvert.

On va d’ailleurs beaucoup nous le demander pendant 1h55. On passera de, c’est possible on a vu des dieux nordiques, à il faut pas déconner, puis un peu de je ne comprends plus rien pour finir par vas-y Doctor Strange.

Une fois qu’on a compris qu’on a la main sur rien, on se laisse porter par la joie et l’humour. Oui on est dans un film Marvel donc oui il y a de l’humour. De l’humour parfois forcé, souvent juste. Il y a l’arrogance parfaite de la part de Benedict Cumberbatch. Je ne voue pas un culte à l’acteur donc je n’ai pas vraiment de comparaison avec ses autres rôles, mais il est mature, suffisant, génial et surtout rempli de doute. J’ai eu l’impression de voir sous les yeux le Stephen Strange de Jason Aaron. Le reste du casting est aussi sur la même ligne. Personne ne brille plus qu’un autre et tout le monde est à sa place. (Petit bémol pour Mads Mikkelsen mais c’est surement son rôle qui donne cette impression.)

La menace primaire que doit affronter Doctor Strange est très basico-basique car il est plus important de s’intéresser à l’apprentissage de la magie par l’élève Stephen. Les enseignements que The Ancient One a à lui apprendre à Kamar-Taj et les bons conseils que Mordo et Wong peuvent lui donner. Et puis de toute façon il faut voir plus loin. Peut-être trop loin pour nous simple mortel.

Est-ce que le fan de Doctor Strange sera ravi ? Je l’espère, il y a de bonnes chances qu’il apprécie.
Est-ce que les fan du MCU averti prendra du plaisir ? Oui définitivement !
Est-ce que le néophyte suivra le rythme ? C’est ma grande interrogation. Dans l’ensemble oui car le film est bon, bien écrit et agréable à voir, mais il y a beaucoup de zones d’ombres, d’indices distillés et j’ai peur que cela frustre un peu le néophyte. Malheureusement pour lui il est difficile après 14 films de ne pas compliquer un peu les choses pour ceux qui suivent la grande aventure de Marvel au cinéma depuis 2008. Ne vous inquiétez pas ce n’est pas si compliqué que ça et il suffit juste de poser des questions.

(Cette partie contient des spoilers.)

Avant de voir le film on m’avait prévenu que Scott Derrickson n’était pas un grand réalisateur, qui avant tendance à couper et monter à la hache ses films. La scène d’intro m’a un peu effrayée car j’avais l’impression d’être dans un clip. Surtout avec tous ces bâtiments qui bougent dans tous les sens pour nous donner la nausée. Après ça se calme et en fait cette nausée était voulu. C’est exprès si toutes les scènes de combats magiques sont impossibles à suivre, c’est pour donner à la magie son côté irrationnel. Si les spectateur à l’impression que c’est facile à suivre l’effet est raté. Oui parfois les effets spéciaux sont un peu exagéré mais c’est pour la bonne cause.

Basile si tu lis cette partie tu vas être content, Doctor Strange ne passe pas par les phases, je m’entraine, je combat le méchant, je n’y arrive pas, je retourne m’entrainer, je combat à nouveau le méchant et je gagne. En vrai un peu mais Strange se retrouve dans un combat qui n’est pas le sien et où il sait qu’il n’est pas de taille. Tout ce qu’il veut c’est retrouver l’usage de ses mains. Mais voila Kaecilius, et ses amis les yeux brulés, ne font pas dans la délicatesse et cassent tout sur leur passage.

J’ai beaucoup ri aux scènes de Rachel McAdams car elle interprète ici une simple mortelle qui doit encore avoir un peu de mal à croire en l’existence des aliens, donc la magie.

Et c’est très fort de tuer un personnage central dès le premier film. C’était nécessaire pour que Doctor Strange devienne le Sorcier Suprême mais une assez grande nouveauté pour le MCU, cas de Quicksilver mis de coté.

L’un des plus grands risque de ce film est de nous montrer d’autres dimensions, des dimensions parallèles et démoniaques. Car oui c’est ça l’essence de Doctor Strange. Il fait face à des montres inconcevables qui tentent régulièrement de le manger (voir histoire de cover #2). On avait espéré sa présence puis finalement les rumeur disant que non, en fait si Dormammu symbolise une menace certainement plus dangereuse que Thanos. Le tour de passe-passe qu’utilise Strange ne doit pas nous faire croire que Dormammu est « faible ». Imaginez-le allié à Thanos pendant Avengers 3 Infinity War. C’est une Infinity Stone qui le piège, une autre peut très bien le libérer…

doctor-strange-trailer-1-5

En résumé Doctor Strange réussi son immersion dans un nouvel univers. Doctor Strange est une nouvelle franchise, à la fois différente de celle de Captain America ou d’Ant-Man, mais cohérente avec tout le MCU. Son intégration à l’univers des Avengers est gentillement amené même s’il a d’autres chats à fouetter et il est à part. Vivement Avengers 3 Infinity War !

Je fais un rappel mais depuis le temps, il ne devrait pas être nécessaire. On reste bien pendant tout le générique de fin. Je dis bien tout le générique de fin, vous n’allez pas le regretter. (voir)

J’avoue ma critique est un peu légère et ne vous explique pas vraiment pourquoi ce film à 4★, qui sont largement méritées. Mais voila Doctor Strange a fait opérer sa magie mystique qui dépasse ma compréhension de simple mortelle.

new-doctor-strange-photo5

Références au MCU : Il y a une belle tour des Avengers au cœur dans Manhattan dans la première scène (puis après plus du tout).  Wong explique à Doctor Strange que les Avengers protège la Terre des menaces physiques et que le rôle des sorciers est de protéger la Terre des menaces mystiques.

Petite aparté sur les Infinity Stones. Leur présence se précise. L’oeil d’Agamoto est étant effectivement une. Son nom n’a pas été précisé mais je mets un gallion d’or sur la « Time ». Wong et par conséquence tous les résidents de GGGGGGGGGG semblent connaitre l’existence des Infinity Stones. Passons sur le fait que ça ne les dérange pas d’en avoir une dans un vieux temple tibétain et que d’autres refont surface récemment. Ma crainte est pour le grand public. Celui qui voit les films pas vraiment dans l’ordre, voire même pas tous, qui pense que les X-Men vivent dans le même monde que les Avengers et Batman est surement un héros Marvel aussi. Cette histoire des Infinity Stones va être un très très grand bazar. Les seules mentions à un ensemble de pierres puissantes c’était dans Avengers 2 Age of Ultron part Thor et Guardians of the Galaxy. J’espère sincèrement que une introduction sera présente dans Thor 3 Ragnarok afin de simplifier Avengers 3 Infinity War.

doctor-strange-trailer-1-1

Doctor Strange

doctor-strange-poster-fr Réalisation : Scott Derrickson
Scénario : Jon Spaihts & Thomas Dean Donnelly & Joshua Oppenheimer
Casting:

  • Benedict Cumberbatch – Doctor Strange
  • Tilda Swinton – The Ancient One
  • Rachel McAdams – Christine Palmer
  • Chiwetel Ejiofor – Baron Karl Mordo
  • Mads Mikkelsen – Kaecilius
  • Benedict Wong – Wong

Sortie le 26 octobre 2016

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d'Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. Captain MDC dit :

    Comment ton avis n’est pas subjectif du tout. Ça ce voit que ça a été écrit par un fan du MCU. Je ne suis pas un troll, je dis juste les choses avec objectivité

  2. Paula dit :

    Je dirais même une fan du MCU.

  3. Hey!Degger dit :

    Une chronique écrite par une fan, ça fait toujours du bien ;-)
    Je partage l’avis sur la première scène du film, moins la suite^^ A mon sens, c’est le film du MCU qui a le moins bien gérer les moments d’humour cassant les effets dramas (pourtant ça ne m’a jamais gêné). Un peu déçu aussi par le scénario assez léger. En revanche, c’est vrais : acteurs au top, visuellement parfait, bon divertissement. Et même interrogation à propos de la compréhension des « non-initiés »…

  4. Paula dit :

    Merci ! ^^
    Réponse dans la semaine pour les « non-initiés ».

  5. Punisher dit :

    En termes de clin d’oeil au MCU, j’ai relevé une référence à War Machine dans la scène où Dr Strange conduit sa voiture : un colonel de l’armée avec des vertèbres sectionnes … un truc dans le genre… Mais il fallait voir Civil War pour ca :)

  6. Paula dit :

    En fait ce n’est pas une référence au MCU ce dialogue. Scott Derrickson a confirmé dans une ITW qu’il n’était pas question de Rhodey ici.

  7. Basile dit :

    Ah oui j’avais pas percuté que c’était War Machine. Bien vu !

  8. Paula dit :

    C’est pas War Machine !!! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.