[Critique] The Punisher – Saison 2

Alors que l’univers Marvel sur Netflix touche à sa fin, The Punisher est revenu pour un second round en début d’année. Alors que la saison 1 a su ravir les fans et un peu moins les personnes qui n’aiment pas les truc trop bourins, aka moi, il est temps de faire les bilan des 13 épisodes de cette saison 2.

La review ★☆☆☆☆☆
Je ne vous cache pas que ce bilan va aller très vite. Si vous trainez sur Twitter vous savez ce que j’en ai pensé, pour les autres, voici. C’est bête à manger du foin. Et en disant cela je me rends compte que ce n’est pas sympathique pour les animaux qui mangent du foin. Bien évidemment je reconnais que je ne suis pas la cible fétiche de ce genre de personnage. C’est pour cette raison que je n’ai pas aimé la saison 1, mais cependant je peux comprendre qu’on aime.Cependant cette saison 2…………………….c’est juste une énorme foutage de gueule, pour tout le monde mais vraiment pour nous. Il n’y a aucune surprise. Jamais. Les showrunners et scénaristes ont pris tous les pires clichés pour ces genre de personnages sans se poser la question de si c’était bien et de si ce n’était pas trop gros.

La trame de la psychologue est flinguée et prévisible. J’ai parlé de cette série avec une amie. Je lui spoile sans faire exprès que Russo et la psy couche ensemble, à la suite de ça elle me dit qu’elle s’en doutait et arrive à me dire tout ce qui va lui arriver. Vraiment tout.
La trame de russo, qui au final est encore pas mal beau gosse, est une succession de : j’ai perdu la mémoire, mais je sais ce qu’était ma vie avant, j’ai la haine, je suis le boss, j’ai perdu la mémoire je ne sais plus qui je suis.
La flic est égale à elle-même, elle ajoute un couche de désespoir à cette série. Comme si il n’y avait pas assez de personne au fond du trou comme ça. Même l’ado a son lot de nuage noir. D’accord les seules scènes potables sont celles entre Castle et la l’ado sont sympa, mais bon, il y a la même chose dans le film Polar, aussi disponible sur Netflix.
Et je ne parle pas du pseudo homme de foi, ancien nazi. Du coup de foudre trop parfait entre Castle et la serveuse au début de la saison 2. De l’absence de blessures physique alors que tout le monde prend cher à chaque bagarre. Des litres de sang versés pour des simples coups de poing, alors qu’il n’y a quasiment pas de sang dans Luke Cage qui est normalement plus fort.

Vous l’aurez compris, je n’ai pas aimé la saison 2 de The Punisher, plus violemment que la saison 1. Pas parce que je ne suis pas la cible, mais parce que c’est très, très, très écrit et stupide.

Il y a mieux à faire, comme regarder Polar, ou si vraiment vous voulez un truc vénère avec de la mafia russe, des nazis, des mormon.e.s, des dealers de drogue, des natifs americain.e.s, des flingues, des bagarres et des personnages vraiment très bien écrit, regardez Banshee.

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d'Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.