[Dossier] Les films du MCU et le test Bechdel

On vient récemment de me rappeler l’existence du test Bechdel. Un test pour déterminer si les œuvres scénarisées, comme les film, les livres ou les séries TV sont centrées uniquement sur des personnages masculins ou si les personnages féminins sont « bien utilisés ». J’ai eu envie de voir les films du MCU, passent ce test.

Comment fonctionne le test Bechdel ?

On doit ce test à l’auteure de bande-dessinée Alison Bechdel. Dans son oeuvre Lesbiennes à suivre (1953), deux des personnages veulent voir un film qui n’est pas « sexiste », pour cela elles définissent trois règles :

  • l’œuvre a deux femmes identifiables, à savoir elles ont un prénom/nom,
  • elles parlent ensemble,
  • elles parlent d’autre chose que d’un personnage masculin.

Ce test assume l’absurdité de ses règles, qui ne visent pas juger la qualité de la production, le propos général de l’oeuvre mais uniquement à montrer qu’il y a trop de personnages masculins, partout, tout le temps.

Le site collaboratif bechdeltest.com s’amuse à recenser les blockbusters et à leur donner ou non la validation Blechdel.

Les résultats pour les films du MCU 

La version courte : sur 15 films, 9 d’entre eux passent le test, soit 60 %. Pour certain c’est très limite mais ça passe.

  • Guardians of the Galaxy Vol.2 par James Gunn, 2017

On connait Gamora, Nebula, Mantis, Ayesha, Meredith Quill.
Gamora parle avec Ayesha à propos de Nebula. Nebula et Gamora parlent de leur relation en tant que soeurs.

  • Doctor Strange par Scott Derickson, 2016

Certes on a trois personnages féminins connus : The Anciant One, Christine Palmer et Tina Minoru, mais elles ne parlent jamais ensemble. C’est dommage avec toutes les possibilités de ce film, à Kamar-Taj ou à l’hôpital, mais non rien.

  • Captain America Civil War, Joe et Anthony Russo, 2016

On a Black Widow, Scarlet Witch et Sharon Carter. Et là on a la limite du test qui en même temps révèle que ce film, comme l’ensemble du MCU, est très léger sur l’utilisation de ses personnages féminins. La seule conversation qui met en scène deux femmes est au tout début quand Scarlet Witch, Black Widow, Falcon et Captain America sont en train d’attendre Crossbones. Les deux héroïnes se parlent à travers le système de communication et en réalité parlent au groupe, pas directement l’une à l’autre. Et voila, c’est tout !

  • Ant-Man de Peyton Reed, 2015

On a Hope Van Dyne, Cassie Lang et Maggie Lang. heureusement qu’on voit une mère et sa fille parler dans ce film. Mais le film ne passe pas le test car elles parlent de Scott à chaque fois. Bon je vais pas revenir sur le fait que Hope est quand même plus compétente que Scott Lang pour avoir un costume.

  • Avengers Age of Ultron de Joe et Anthony Russo, 2015

On a Black Widow, Scarlet Witch, Maria Hill, Helen Cho et Laura Barton. Mais il y a qu’une seule conversation qui compte, celle entre Laura et Natasha à propos du bébé, car ce bébé à venir est envisagé comme étant une fille. On découvre après qu’il s’agit d’un garçon. Voila, une conversation, à propos d’un bébé. Le flashback de Natasha à la Red Room ne compte pas car on ne connait pas durant le film le nom de Madame B.

  • Guardians of the Galaxy de James Gunn, 2014

On a Gamora, Nebula et Nova Prime. Vous allez rire mais il est difficile de décider si oui ou non ce film passe le test car la plus part du temps Nebula et Gamora parlent de Ronan ou de Thanos. Heureusement qu’à un moment elles s’hurlent dessus pour savoir laquelle des deux est la plus faible.

  • Captain America The Winter Soldier de Joe & Anthony Russo, 2014

Voici un autre film qui passe de justesse malgré la présence de Black Widow, Maria Hill et Sharon Carter. Il faut la scène à propos des balles qui ont blessé Nick Fury, avec Natasha et Maria pour que le film remplisse les trois conditions. Ouais juste cette scène…

  • Thor The Dark World de Alan Tayler, 2013

Ce film passe « facilement » grâce à Jane et Darcy ainsi que Jane et Frigga qui parfois ne parlent pas de Thor, d’Odin ou des Elfes, qui sont tous des hommes, mais de la disparition temporaire de Jane et de la survie assurée de Jane par Frigga.

  • Iron Man 3 de Shane Black, 2013

Il n’y a a pas beaucoup de personnages féminins dans ce film, seulement Pepper Potts et Maya Hansen. Même si elles parlent surtout du boss de Maya et du Mandarin, à un moment elles échangent sur le travail de Maya. Voila comment le film est validé.

  • Avengers de Josh Whedon, 2012

On a trois femmes dont on peut citer le nom : Black Widow, Maria Hill et Pepper Potts, mais elles n’ont pas de scène de dialogue ensemble.

  • Captain America First Avenger de Joe Johnston, 2011

Qui peut citer le nom d’un personnage féminin, entendu dans le film, en dehors de Peggy Carter ?

  • Thor de Keneth Branagh, 2011

Jane et Darcy parlent régulièrement, de sciences ou d’iPod volé par le SHIELD.

  • Iron Man 2 de Jon Favreau, 2010

On a Pepper Potts et Black Widow, sous couverture, elle se fait passer pour une assistante. Les deux femmes parlent de l’entreprise et pas toujours de Tony Stark.

  • The Incredible Hulk de Louis Letterier, 2008

Betty Ross se sent bien seule. Même si Major Kathleen Sparr est nommée, elles ne se parlent jamais.

  • Iron Man de Jon Favreau, 2008

Pepper a beau être très intelligente  et tout ce qu’on veut elle n’a aucune femme dans son entourage et quand elle en croise une, Christine, elles parlent de Tony Stark.

Voir les résultats des films du Spiderverse

Voir les résultats des films du X-Men CU

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d’Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

1 réponse

  1. rasa dit :

    et pourtant peggy carter est la personnalité féminine la plus forte, étrange

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *