Il était une fois… Daredevil & Elektra

Pour mon premier « Il était une fois… » je ne respecte pas vraiment la règle car je vais vous parler de l’arrivée de Elektra dans la série Daredevil quand Frank Miller était au commande.
C’est arc, qui n’en n’est pas vraiment un, concerne les numéros Daredevil #168 & #169 et de Daredevil #174 à Daredevil #181, publiés entre 1981 et 1982. Ce récit a profondément marqué Daredevil et les lecteurs, faisant passer L’Homme Sans Peur, de héro secondaire à héro torturé, qui enchaine la malchance.

etait-fois-daredevil-elektraMatt Murdock arpente les rues de Hell’s Kitchen depuis 1964 dans son costume de Daredevil. Sa vie est réglée comme du papier à musique. Le jour il est avocat et il travaille avec son ami de toujours Foggy Nelson. Il défend les honnêtes gens, que le système ne protège pas. La nuit venue il enfile son costume de justicier et s’attaque aux criminelles, cherche des preuves ou des témoignages qui seront utiles pour ses plaidoiries. Alors qu’il cherchait le responsable d’un meurtre, il se fait attaquer par une étrange femme. Cette femme n’est pas une inconnue, il s’agit de Elektra Natchios. Il l’avait rencontré à la fac de New-York alors qu’elle était une simple étudiante en sciences politiques, fille de l’ambassadeur grecque. Ils ont partagé ensemble une merveilleuse année de romance qui a prit fin quand le peur de Elektra meurt dans une fusillade. Après cela, elle décide de quitter Matt et New-York et suit un entrainement pour devenir une tueuse à gage.

Il y a maintenant un conflit d’idéologie entre Matt et Elektra sans qu’ils arrivent cependant à taire leurs sentiments passés.

Les choses sont ainsi, Elektra enchaine les contrats et Matt défend toujours les innocents piégés. Les choses se compliquent quand The Hand, une organisation très secrète, très meurtrière, met un prix sur la tête de Matt. Elektra décide de le protéger car elle ne peut se résoudre à voir son ancien amant mourir de manière non naturelle. Pour protéger Matt, elle sera épaulée de Melvin Potter qui est aussi Gladiator. S’ils parviennent à repousser temporairement The Hand, Elektra a fait une grave erreur car à présent il y a également un contrat sur elle. Et c’est Kirigi, un combattant quasi immortel, qui traverse les époques, qui est à ses trousses. Elektra est un dure à cuire. Elle est prête à aller en enfer mais refuse d’y aller seule. Kirigi ira finalement seul en enfer après avoir été finalement battu par elle !

elektra-miller-1

Une telle prouesse impressionne le maitre du crime organisé de New-York, The Kingpin. Elle va donc avoir des journées très chargées à New-York à tenter de tuer le journaliste Ben Urich, et l’associer de Matt, Foggy Nelson. Ce n’est pas parce qu’elle a décidé de sauver Matt, qu’elle va également épargner les personnes de son entourage. C’est du moins ce qu’elle croit. Son humanité n’a pas disparu, c’est malheureusement une faiblesse quand on fait son métier.
Elle ne peut se résoudre à tuer Foggy. Wilson Fisk qui est un homme très pragmatique n’avait pas mis qu’un seul tueur à gage sur le coup. Bullseye, une vieille connaissance de Daredevil a maintenant deux cibles, Foggy et Elektra.
Sans grande surprise, celui qui ne rate jamais sa cible scellera le destin tragique d’Elektra en la tuant. Elle lâchera son dernier souffle dans les bras de Matt le plongeant dans une folie vengeresse qui sera plus ou moins assouvie quand il amochera salement Bullseye.

C’est une histoire tragique qui se devait de connaitre une fin tragique. La mort de l’amour de toujours, la presque perte des principes, n’ont pas laissé Daredevil intact. Depuis cette époque il se traine ce fardeau qui ne le quittera jamais.

Elektra que l’on croyait vraiment morte sera ramenée à la vie par The Hand mais ça, c’est une autre histoire.

elektra-miller-2

 

  • Pourquoi Daredevil & Elektra est incontournable

Je vais redire une chose que j’ai déjà dite beaucoup de fois, c’est le film Daredevil avec Ben Affleck et Jennifer Garner qui m’a fait découvrir l’avocat aveugle de Hell’s Kitchen. Je suis d’accord pour reconnaitre que ce film n’est pas un chef d’œuvre et qu’il a des défauts. Mais il y a bien une chose qui est juste, l’amour entre Matt et Elektra qui va se finir de la pire des manières. Frank Miller livre une tragédie grecque ultra moderne qui même si elle été écrite en 1981, est encore d’actualité et le style de Miller l’a rend intemporelle.

L’histoire qui unie Daredevil et Elektra est un sujet sensible entre les deux amants. S’il y a très peu de chance de les revoir un jour ensemble et avoir une fin heureuse, ils ne peuvent s’empêcher de se croiser. Alors qu’il vivait encore à New-York, Matt a eu affaire avec la belle Grecque dans le run de Mark Waid. L’une des motivations qui poussent Elektra a prendre le contrat sur Cape Crow, c’est de pouvoir quitter New-York et Matt un temps.
Le trio Daredevil / Elektra / Bullseye n’a pas pansé ses blessures et leur histoire commune fait régulièrement surface dans les comics.

Si Matt a régulièrement eu le cœur brisé par Karen Page, Heather, Black Widow, c’est son histoire avec Elektra qui est la plus marquante. Quand Netflix a eu les droits pour adapter l’avocat aveugle on pensait tous voir enfin à l’écran une adaptation correcte de cette histoire. Cela n’a pas été le cas dans la première saison et nous devrons attendre l’année prochaine pour voir Matt affronter son amour de jeunesse (voir le teaser).

elektra-mort-1

  • Où lire Daredevil & Elektra

Les numéros les plus iconiques sont ceux de Frank Miller que je vous ai présenté. Je les possède dans les intégrales de 1981 et 1982 qui sont sorties à partir de 2003 pour accompagner le film. Ne tentez pas de les chercher, Panini Comics ne les a pas réimprimées et elles valent un bras sur ebay. Cependant Panini Comics a publié dans sa collection Marvel Icons deux tomes qui regroupent les numéros de Daredevil période de Frank Miller. Un troisième est prévu prochainement pour venir compléter tout ça.

Daredevil par Frank Miller

daredevil-miller-1-cov-panini Tome 1
Scénario : Frank Miller
Dessins : Frank Miller
Encrage : Klaus Janson
Couleurs : Klaus Janson
Cover : Frank Miller
36€

daredevil-miller-2-cov-panini Tome 2
Scénario : Frank Miller
Dessins : Frank Miller
Encrage : Klaus Janson
Couleurs : Klaus Janson
Cover : Frank Miller
36€

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d'Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.