Interview de David Lopez

Lors de la Comic Con de Paris j’ai également eu la chance de discuter avec le dessinateur espagnol David Lopez, invité par Panini Comics.
Il a travaillé sur X-Men (une équipe 100% féminine), Captain Marvel et la nouvelle série All-New Wolverine.
Voici la retranscription de l’interview où on a beaucoup parlé de femmes, de Kelly Sue DeConnick et de Carol Danvers.
david-lopez-interview-1

Marvel Planet – Bonjour David Lopez ! Comment ce passe ce weekend à Paris ?
Bonjour ! Très très bien ! C’est la première fois que je viens à une convention à Paris. Et elle est pas mal. J’adore le lieu. J’ai appris hier qu’il s’agissait d’un ancien abattoir, je pensais que c’était une ancienne gare. « Tu entends les cochons crier Clarisse ? ».
Les gens sont vraiment sympathiques et ils sont très respectueux envers la culture.
Secrètement pendant que je dessinais All-New Wolverine à Paris, j’espérais qu’on m’y invite. Et me voila !

all-new-wolverine-1-paris

Marvel Planet – Vous avez dessiné Mockingbird, Captain Marvel et All-New Wolverine. C’est le hasard ou vous aimez les femmes fortes, puissantes et un peu rebelle ?
Énormément! J’ai aussi dessiné Catwoman qui a sa place dans la liste. En regardant ma carrière en arrière c’est vrai qu’il y a une grande présence des femmes. J’ai l‘impression de contribuer à véhiculer la vraie image de la femme, celle du XXI°. Les femmes sont capables de tout, on en a parlé ce matin à la conférence (lire). Les femmes aussi aiment la violence, comme les hommes. Une personne aime la violence sans distinction d’être un homme, une femme, un chien ou un chat.
Chacun à ses sujets de préférences et moi c’est les femmes fortes, qui n’ont rien à démontrer.

Marvel Planet – Quel était le processus de travail avec Kelly Sue DeConnick sur Captain Marvel ?
– Tu aimes un peu le foot ?
– Oui bien sur !
– Tu as l’entraineur de L’Atletico de Madrid, El Cholo Simeone, et bien Kelly Sue DeConnick c’est le Cholo Simeone des comics. Quand Simeone donne ses ordres et invite les supporters à mettre la pression. Kelly Sue Deconnick est pareil, elle te transmet une énergie incroyable.
Au début je ne voulais pas travailler sur Captain Marvel. C’est l’éditeur Stephen Wacker de l’ancienne série Captain Marvel qui m’a dit « Tu fais ce que tu veux, mais je pense que tu devrais faire Captain Marvel. Tu vas aimer Kelly Sue Deconnic, tu vas aimer le personnage, tu vas aimer le Carol Corps. » J’avais des doutes, je voulais plutôt faire les X-Men. Puis Sana Amanat m’a dit « Tu fais ce que tu veux, mais je pense que tu devrais faire Captain Marvel. Tu vas aimer Kelly Sue DeConnic, tu vas aimer le personnage, tu vas aimer le Carol Corps. » J’ai été intrigué, que des personnes de grande qualité me disent la même chose. Et elles avaient raison ! Quand j’ai accepté le projet j’ai parlé de ma réserve et Kelly Sue DeConnick a fait son vaudou mental et ça a collé.
Pour l’anecdote personne après avoir fait les six premiers numéros, ma femme et moi avons eu une fille et Kelly Sue m’a envoyé un porte-bébé. A chaque fois que je sors avec ma fille je pense à Kelly Sue. Elle prend soin de toi personnellement, et professionnellement elle fera aussi tout pour toi. Si tu prends une décision graphique, même si ça ne lui plait pas trop, elle assume que la partie graphique te revient et tu es décisionnaire et créateur au même titre qu’elle. Elle t’appuiera à chaque fois « Si David a dit que ça doit être comme ça, alors ce sera comme ça. » Elle fera toujours face, sur Twitter…
-J’adore la suivre sur Twitter.
-J’ai lu qu’elle fait partie des dix femmes les plus influentes sur le féminisme. Son approche au féminisme est très contagieuse.
Et pour en revenir au procès de travail, il est normal. Mais tu t’impliques plus car tu es emporté par son enthousiasme. On discutait beaucoup via Skype à propos de certaines scènes. Je lui suis très redevable car j’ai beaucoup appris avec elle, comment faire des comics et être féministe.

Captain Marvel-15-rev-2

Marvel Planet – Vous avez évoqué le Carol Corps, ce groupe de fan est très important et d’une manière ils ont rendu possible le film sur Captain Marvel.
Marvel devrait donner une pension à Kelly Sue ! Avoir pris en main une licence qui ne valait pas grand-chose et la transformer en la co-star de Civil War II (ndlr : à lire à partir de janvier chez Panini Comics). Elle attire de nombreux lecteurs.
Faire un film sur Captain Marvel avant Black Widow montre la rentabilité du personnage. Le Carol Corps fait beaucoup de bruit et c’est un mouvement très ouvert, il y a aussi des hommes membres.

Marvel Planet – En parlant du film, on sait que c’est Brie Larson qui va donner vie à Captain Marvel, qu’en attendez-vous ?
Au début je pensais à Katee Sackhoff, elle était mon modèle car son attitude comme actrice était celle qui m’intéressait. Puis après j’ai vu Ronda Rousey et je me suis dit « Wow elle a le physique parfait ! » Si tu vois Chris Pratt dans Guardians of the Galaxy, il a énormément travaillé en amont pour avoir ce corps. Pour jouer dans un film Marvel, être reconnu de tous, c’était la condition. Il a réussi tout en restant très sympathique.
Si tu fais attention, tous les héros de Marvel Studios ont une scène torse nu, histoire de donner de la « chair » pour le public féminin. Les films Marvel s’adressent aux hommes et aux femmes.
Pour en revenir à Brie Larson, elle devra passer par la salle de sport. Je me souviens de Brie Larson et son interprétation musicale dans Scott Pilgrim (voir). Finalement c’est plus important de retranscrire correctement le caractère du personnage, son attitude, que lui ressembler physiquement.
Brie Larson le fera très bien. Nous avons l’habitude de critiquer avant de voir, mais les directeurs de casting connaissent leur métier et ils ont entre leurs mains l’avenir de films à plusieurs millions de dollars.

Marvel Planet – Dernière question, vous devez choisir 3 personnages, un pour visiter un musée, un autre pour aller au cinéma et le troisième pour diner, qui choisiriez-vous ?
Pour aller au cinéma j’irais avec Black Bolt car je suis certain qu’il ne va pas parler pendant le film, et qu’il me laissera le faire. Au resto j’irais avec Wolverine. Et  pour le musée je choisis Catwoman, on repartirait peut-être avec un petit truc.

Merci à David Lopez d’avoir répondu à mes questions et à Sophie Cony de Panini Comics d’avoir rendu cette interview possible.

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d'Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.