Interview de Marguerite Sauvage

Lors de la Paris Comics Expo 2016 j’ai eu l’occasion de discuter avec l’artiste Marguerite Sauvage.
Vous avez vu son travail sur Thor Annual (2015)  ou dans 1602 Witch Hunter Angela, tie-in de Secret Wars. Cette semaine sort Scarlet Witch #6 pour lequel elle a réalisé les dessins.
Voici la retranscription de l’interview où on a discuté, comics, musique et super-héroïnes.
paris-comis-expo-2016-sauvage-2

Marvel Planet – Bonjour Maguerite Sauvage, c’est un plaisir de pouvoir te rencontrer. J’aime beaucoup ce tu fais et j’ai quelques question pour toi. Tout d’abord, comme se passe cette PCE ?

Marguerite Sauvage – Ça se passe bien. Le public est génial, je suis très occupée. Les gens sont très enthousiastes. Je ne m’attendais pas à ce qu’ils connaissent autant mon travail, c’est une bonne surprise. Je discute avec des gens venus de tous les horizons. C’est chouette !

 

Marvel Planet – En France t’es connue pour les  illustrations dans les magazines et pour les marques. Et le dessin animé Monsieur Loutre. (C’est très mignon – voir)
Aux US on te connait les séries DC Bombshells chez DC, Faith chez Valiant (qui va bientôt arriver en France chez Bliss Comics). Chez Marvel tu as fait Thor, Scarlet Witch, qui sort bientôt.  Est-ce que tu as l’impression d’avoir deux carrières distinctes ou il s’agit d’heureux hasards ou tout est « logique » ?

Marguerite Sauvage – C’est une logique. Je suis aussi connue aux US pour les illustrations de mode, avant de faire des comics. Maintenant j’ai plus le temps de faire autre chose que des comics.
Mes études c’était pareil. J’ai commencé par le droit, après j’ai fait l’Institut français de presse. Je bifurque tout en ayant pas tout à recommencer.
La BD c’est un amour de jeunesse, les comics aussi, c’est un peu un retour aux premiers amours avec la solidité d’une carrière d’illustration en amont. Pour moi c’est cohérent. C’est vraiment un milieu où je m’éclate. L’entertainment j’adore ça, la méthode américaine je trouve cela très agréable. Je suis comblée.

 

Marvel Planet – En parlant de comics, Thor, Faith, Bombshell, ça fait beaucoup de femmes. C’est volontaire ou c’est parce que ton style s’adapte plus à des corps féminins et c’est ce qu’on te propose ?

Marguerite Sauvage – C’est pas volontaire car dans le comics on t’appelle pour te dire « On a cette série, on voudrait que tu la dessine. Oui ou non ? » Comme ils connaissent mon travail dans l’illustration, ils ont vu que je dessinais principalement des filles, pas trop mal. C’est pas pour rien si les éditeurs de comics me proposent principalement des trucs sympas. Il est vrai que mes figures masculines sont encore un peu difficiles à faire passer dans les comics, parce qu’on les jugent efféminés. Je trouve  qu’un homme efféminé peut être très beau et sexy.
Donc oui on m’appelle surtout pour des histoires avec des figures féminines mais il y a aussi des hommes dans ces histoires donc ça va.

paris-comis-expo-2016-sauvage-1

Marvel Planet – Tu as une série régulière chez Valiant, une sur laquelle tu participes souvent pour DC Comics. Est-ce que ça te plairait d’en avoir une chez Marvel ? Si oui avec quel personnage ?

Marguerite Sauvage – J’ai adoré Scarlet Witch #6. J’adore Kamala Khan. Après avoir un mensuel je pense que c’est très difficile. J’aime bien l’exercice du one-shot parce que ça permet à chaque fois d’apprendre pleins de choses. Ça fait que deux ans que je fais des comics et à chaque commande j’apprends beaucoup. Avec un mensuel j’aurais l’impression de me lancer dans un truc à la fois routinier et à la fois trop tendu pour que je puisse expérimenter. Quand on se lance dans un mensuel on établi un style dès le début, on peut le faire évoluer mais je pense que c’est difficile de prendre des risques, par rapport au lectorat qui va suivre la série.
Pour l’instant je ne pense pas vouloir un mensuel. A moins qu’on me propose un projet que je ne puisse pas refuser, ce qui arrive assez souvent.

[envira-gallery id="14921"]

Marvel Planet – J’ai l’impression que tu aimes beaucoup la musique. Tu as récemment fait une playlist pour Voice of Cassandre (écouter). On y retrouve des noms connus, Johnny Cash, David Bowie, Au revoir Simone, et des petites pépites comme The Bird and The Bee et San Fermin. Est-ce que la musique t’accompagne partout, même quand tu travailles ?

Marguerite Sauvage – Quand je fais des choses « automatiques », comme couleurs ou encrage, j’écoute des podcasts, de France Inter, Les Pieds Sur Terre de France Culture. J’adore les podcasts de vulgarisation scientifique. Comme je fais des choses automatiques je peux faire autre chose en même temps.
Quand je fais les layouts, j’ai besoin de me concentrer et souvent je mets un type de musique que je connais. Je fais ma propre playlist pour ne pas être surprise. Ça ressemble à celle que j’ai fait pour Voice of Cassandre. J’aime beaucoup le rétro. J’adore le Velvet Underground, Jefferson Airplane, Depeche Mode, Singur Ross.

 

Marvel Planet – Le 4 mai prochain sort Scarlet Witch #6, numéro que tu as dessiné. Est-ce que tu as une  recommandation musicale pour accompagner la lecture de ce numéro ?

Marguerite Sauvage – Oui ! Du Michel Legrand parce que ça se passe à Paris et c’est une histoire d’amour, un peu triste. Écouter du Michel Legrand c’est parfait.

 

Marvel Planet – On a parlé des séries féminines pour lesquelles tu travailles. Il y a de plus en plus de femmes différentes misent en avant, Kamal Khan est très importante, le couple Angela et Sera, Batwoman. As-tu l’impression d’apporter ta contribution au mouvement ?

Marguerite Sauvage – Je suppose qu’il y a un mouvement car on en parle beaucoup. Humblement j’ai l’impression d’apporter ma contribution car je fais partie des créateurs à qui on demande de participer mais je ne suis pas à l’initiative. Je pense que ces des choix très osés que peuvent faire parfois les éditeurs. Sana Amanat qui lance Kamala Khan, la nouvelle Thor qui est très bien, Faith qui est « plus size ». C’est ce que j’aime bien chez les Américains, ils apportent une différence mais ce n’est pas le propos principal de l’histoire. La différence est naturelle. C’est comme ça que le changement se fait le mieux, quand il n’est pas forcé et accepté au final par le plus grand nombre.

1602_Witch_Hunter_Angela_sauvage

Marvel Planet – C’est cool aussi parce qu’il y a de plus en plus de lectrices, on le voit dans les conventions. Mais je me demande si elles sont là parce qu’il y a des plus en plus de séries pour ce lectorat ou si les éditeurs se sont adaptés.

Marguerite Sauvage – Je pense que c’est comme pour le franco-belge. C’est ma vision des faits. Il y a toujours eu un lectorat féminin, qui était discret. De manière générale dans la société les femmes sont plus discrètes. Quand on n’est pas objectée c’est rare qu’on nous donne la parole.
Je suis une fille et j’ai grandit avec la BD et les comics. Ça m’a toujours paru naturel. Des histoires très violentes, très érotiques ne m’ont jamais choquées. Je ne me suis pas dis « C’est pas fait pour moi. » Peut-être que c’était pour un public masculin mais les femmes y trouvaient leur compte aussi.
Je pense juste que maintenant quand elles rentrent dans un magasin de comics on ne se s’arrêtent pas pour les regarder.

 

Marvel Planet – Dernière question, si tu pouvais choisir 3 personnages, un pour visiter un musée, un autre pour aller au cinéma et le troisième pour diner, tu choisirais qui ?

Marguerite Sauvage – Pour aller au musée, j’irais bien avec le chat de Saga. Pour aller au cinéma peut-être avec Human Torch. Si jamais le film est mauvais il peut le bruler. Pour diner, Gambit. Ado j’étais amoureuse de lui.

[envira-gallery id="14917"]

Merci beaucoup à Marguerite Sauvage d’avoir répondu à mes questions !

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d'Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.