Les gardiens de la Galaxie « le prologue du film », review

Comme a chaque sortie de film Marvel réalise de comics qui sont à lire avant de voir le film.
Ils ne s’inscrivent pas dans la continuité des séries régulières c’est un plus pour découvrir un personnage secondaire ou montrer ce qu’il se passe avant une scène capitale.
Dans ce prologue de Gardiens de la Galaxie, Marvel rappelle les deux papas des héros Dan Abnett & Andy Lanning ou DnA.
Bien qu’ils ne soient plus en charge de la série vu il on eu le temps de 3 numéros de revenir à leurs amours et introduire comme il se doit le film de James Gunn.
prologue-cov

La critique ★★★☆☆
Dans ce prologue on découvre comment Nébula est devenue une guerrière redoutable qui cherche à plaire à Thanos un peu plus chaque jour et pourquoi elle déteste Gamora.
On y lira également Groot et Rocket Raccoon remplir une mission de haut risque et The Collector faire appelle à Gamora pour rechercher une orbe mystérieuse.

Le numéro centré sur Nébula est certainement le plus intéressant. Ce personnage étant un peu bâclé dans le film c’est intéressant de découvrir comment son caractère s’est forgé, pourquoi un grand nombre de ses membres ne sont plus de chair et de sang et surtout ce qui la pousse à détester autant Gamora.
Les deux guerrières ont été élevé ensemble par Thanos. Chacune à leurs manières cherchaient à avoir les faveurs de ce père adoptifs. Gamora semble avoir un net avantage naturel mais Nébula ne recule devant rien pour devenir une machine de guerre. A chacun de ses échecs elle se relève plus forte mais perd l’humanité qu’elle pouvait avoir.
En lisant cette histoire cela laisse imaginer Nébula dans le rôle d’une redoutable adversaire. Aussi bien dans le comics, car sauf erreur de ma part, Brian Michael Bendis n’a toujours pas croisé son chemin. Que dans les films car ce n’est le cas dans Guardians of the Galaxy. Espérons que son importance grandisse avec celle de Thanos dans le Marvel Cinematic Universe.
La meilleure histoire de cette revue.
gotg-prologue-review-1
Dans le one-shot avec Groot et Rocket Raccoon on les voit faire leur office de mercenaire. Quitte à faire un métier dangereux autant le faire dans un lieu peu recommandable où un simple regard de travers peut vous coûter la vie.
Ici Groot et Rocket doivent voler un coffre qui se trouve dans une zone ultra-sécuriser.
Cette aventure permet de voir que Rocket ne peut pas se passer des aptitudes hors du commun de Groot. On comprend u peu mieux comment ils se retrouvent embarqués dans la galère qui les attend dans le film et les grands cœurs qu’ils possèdent.
Ca se lit bien, les dessins sont agréables mais on oubli très vite qu’on l’a lu.
gotg-prologue-review-2
Le petit maillon faible. On y voit Volstagg et Sif rendre visite au Collector pour lui donner l’Aether (scène post-générique de Thor 2 The Dark World). Sans que l’on comprenne ses motivations, The Collector embauche Gamora pour récupérer une orbe au pouvoir redoutable que Ronan veut. Et si cela arrivait pourrait causer la fin de tout.
Si cette histoire n’est pas extraordinaire elle fait le lien entre la première apparition du Collector dans le MCU et introduit l’élément qui sera au centre du film, l’orbe.
gotg-prologue-review-3

Les gardiens de la Galaxie – le prologue du film
Scénario : Dan Abnett & Andy Lanning
Dessins : Wellington Alves, Daniel Govar & Andrea Di Vito
Encrage : Manny Clark
Couleurs : Jay David Ramos & Laura Villari
4.60€
Contient les numéros US Marvel’s Guardians of the Galaxy Prelude #1-#2 & Marvel’s Guardians of the Galaxy Prequel Infinite Comic #1

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d'Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.