[Review] Crossover Black Vortex

Entre les X-Men et les Guardians of the Galaxy c’est une histoire qui dure. Après Trial of Jean Grey, place à un nouveau crossover, Black Vortex. Composé de 13 chapitres, il touchera les séries All-New X-Men, Guardians of the Galaxy, Captain Marvel, Legendary Star-Lord, Nova, Cyclops et également Guardians Team-Up. Black Vortex sera introduit par The Black Vortex Alpha #1 (en février) et conclu par The Black Vortex Omega #1 (en avril).
Comme pour Trial of Jean Grey, je vais vous présenter une review de chacun des numéros qui compose cet event. Elles seront toutes présentes ici. Et ça commence tout de suite !

dossier-black-vortex-une
Rappel du plot :
Black Vortex découle directement des événements survenues dans la série Legendary Star-Lord. Peter Quill cherche encore, et toujours, à se venger de son père J’Son, qui a mis une prime sur sa tête. Kitty Pride arrive à temps pour le sauver.
Thane, le fils de Thanos, a trouvé un artéfact très dangereux, le Black Vortex, qui pourrait basiquement tout détruire. Star-Lord et Kitty le vole pour éviter cela.

  • Chapitre 1 : The Black Vortex Alpha #1

Black-vortex-alpha-1-rev-une

La critique ★★☆☆☆

Après un petit rappel de comment Peter et Kitty trouve le Black Vortex, on voit plus ou moins d’où il vient. Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine très lointaine. Et surtout on découvre l’une des choses qu’il peut faire, donner un upgrade musclé conséquent à toute personne qui le touche. Les premiers à en profiter sont la garde rapprochée de J-Son qui se fait maintenant appeler Mr Knife, depuis qu’il n’est plus l’empereur de Spartax. Du coup Peter et Kitty le volent pour le cacher et trouver comment le détruire.
Pour y arriver ils appellent tout le monde. Et quand je dis tout le monde, c’est tout le monde. Les Guardians of the Galaxy et les X-Men (les 5 Originaux, qui ne sont que 4, X-23, Magik, Storm et Beast).
Et c’est là le problème, ça fait beaucoup de gens tout ça. Dans ce premier numéro c’est le bazar, je ne comprends pas trop pourquoi il faut autant de monde et surtout qu’ils vont vite se séparer pour que l’intrigue avance de différente manière en même temps.
Concernant l’intérêt de ce Black Vortex je ne sais pas trop. Ça ne suscite pas vraiment de passion, j’attends de voir la suite pour me fixer.
Black-vortex-alpha-1-review1
La différence de style entre Ed McGuinness et Kris Anka est vraiment frappante et pas très agréable à voir. C’est d’ailleurs les pages de Anka qui me piquent le yeux.
Sam Humphries va à la simplicité pour introduire chacunes des personnes, avec un cliché de leur personnalité.
J’ai l’impression qu’on revit les défauts de Trial of Jean Grey.

The Black Vortex Alpha 1-cov Scénario : Sam Humphries
Dessins : Ed McGuinness, Kris Anka
Encrage : Kris Anka, Mark Farmer, Jay Leisten, Mark Morales
Couleurs : Marte Garcia, Marcelo Maiolo
Lettrage : Travis Lanham
Cover : Ed McGuinness, Justin Ponsor
  • Chapitre 2 : Guardians of the Galaxy #24

guardians-galaxy-24-review-une

La critique ★★★☆☆

Alors que Gamora n’est plus la même après s’être approché trop prêt du Black Vortex, notre joyeuse équipe doit fuir s’ils ne veulent pas être découpés en rondelles par les mercenaires de Mr Knife.
Évidemment cette métamorphose suscite de nombreuses questions et un tension au sein du groupe. Est-ce une arme maléfique, un coup de pouce à ne pas négliger. On v donc avoir une longue discussion et connaitre les points de vue de chacun, avec au centre un échange un peu tendu entre Peter et Kitty.
Pour mettre fin à cela, quelqu’un d’autre tente sa chance et connait l’étape suivante de son évolution. Il déclare, voir tout. (Il se peut que cette remarque ne soit pas totalement anodine. Wait and see.)
Nova fait son entrée dans l’event. Et l’autre côté du miroir est montré à tout le monde. De quoi convaincre les derniers récalcitrants ?
On voit un peu J-Son et il se peut que son fils devienne très vite le dernier de ses soucis.

guardians-galaxy-24-review-1

Guardians of the Galaxy #24 est un peu mieux que le numéro précédent grâce à Valerio Schiti. Si on y regarde de plus près, il ne se passe toujours rien. Et s’ils comptent nous montrer un upgrade par épisode ça va être long. Beaucoup de question sont en suspend et on ne voit pas trop où ça va aller, ou au moins que vont faire les personnages. Ne pas deviner c’est très bien dans l’idée, mais là c’est qu’on ne peut même pas faire d’hypothèse tellement c’est plat. Je me demande si Brian M. Bendis n’a pas perdu de sa superbe pour ce genre de crossover.

Guardians of the Galaxy-2-cov Scénario : Brian M. Bendis
Dessins : Valerio Schiti
Couleurs : Jason Keith
Lettrage : Cory Petit
Cover : Valerio Schiti
  • Chapitre 3 : Legendary Star-Lord #9

legendary-star-lord-9-review-une
La critique ★★★☆☆

Beast et Gamora ont évolué et voient voir leurs rangs grossir avec l’arrivée d’un All-New X-Men. Cette situation de panique voit donc les amis s’affronter. Si les versions lvl-up pensent que tout le monde devrait découvrir leur vrai potentiel, ce n’est pas le cas du reste. Storm tente à tout prix d’éloigner le Black Vortex, et engage un combat contre Gamora. Si Beast est perché, plus que d’habitude, Gamora passe à l’action. Parviendra-t-elle a faire le poids face à tout le monde ? Depuis le début c’est à peu près le seul personnage intéressant. Il y a aussi le duo Kitty Pride/Peter Quill qui va faire des étincelles, faudrait juste que ça ne ressemble pas à une scène de ménage de 13 épisodes. La remarque de Gamora à Storm, concernant l’acceptation ou non de l’évolution est assez correcte.
De son côté J-Son a décidé de passer à la vitesse supérieure et de ne plus être la risée de ses équipes.
Petit message à l’attention de Kitty, oui Peter est drôle, un peu voyou, mais tu pensais vraiment que sa désinvolture n’allait pas te taper sur le système ?!
legendary-star-lord-9-review-1
Le première partie semble de ce Black Vortex semble avoir été atteinte. La position de plus ou moins tout le monde est définie, ceux qui sont soumis aux Black Vortex, ceux qui pensent que le Black Vortex est une malédiction et veulent aider leurs amis et Mr Knife qui veut récupérer cet objet et maraver la face de son fils. Ce Legendary Star-Lord #9 était rythmé grâce à Gamora qui nous propose quelque chose d’utile en créant de la tension chez tout le monde.
Finalement ce crossover peut peut-être être intéressant. En tout cas ça va mieux quand il y a de l’action.

legendary-star-lord-9-cov Scénario : Sam Humphries
Dessins : Paco Medina
Encrage : Juan Vlasco
Couleurs : David Curiel
Lettrage : Joe Caramagna
Cover : Paco Medina
  • Chapitre 4 : All-New X-Men #38

All-New X-Men-38-review-une
La critique ★★★☆☆
Maintenant que les positions de tout le mondes sont bien définies, on avance. Gamora, Beast (vieux) et Angel (jeune) se sont soumis au Black Vortex. Ils veulent donner à chaque peuple la possibilité de découvrir directement leur potentiel sans passer par l’étape des milliers d’années d’évolution.
S’ils voient dans cet objet quelque chose de profitable pour la galaxie, d’autres y voient un objet qui donne plus de force, idéal pour mener à bien une guerre qui dure depuis…toujours. Le Black Vortex est volé et les trois méga évolués le suivent et décident de détruire la capitale de sa planète.
Le reste des X-Men/Guardians of the Galaxy se cachent toujours sur la lune de Spartax et se demandent qui pourrait leur venir en aide. Heureusement pour eux une personne répond à leur appel.
All-New X-Men-38-review-1
Andrea Sorrentino accompagne Brian M.Bendis pour les deux numéros All-New X-Men de ce crossover. Ces un style un peu déroutant pour cette série, avec des cases, pas trop fun, moins colorées, mais ça colle parfaitement à l’ambiance de Black Vortex. Les cases focus donnent un petit côté surprenant à la lecture.
Les bases de la nouvelle étape de l’intrigue de Black Vortex me fait penser à AvX. Une minorité avec un super-pouvoir cosmique. Ils voient toutes les grandes choses qu’ils peuvent faire avec. Ils veulent faire le bien mais si quelqu’un perturbe leurs plans ils rentrent dans une colère noire et détruisent tout sur leur passage. Il y a fort à parier qu’à la fin de ce crossover, tous les héros qui ont été touché par le Black Vortex vont reprendre leur conscience de base. Ils seront traumatisé parce qu’ils auraient fait. Comme dans AvX. J’ose espérer que les conséquences sont directement liées à Secret Wars histoire de rendre cela pertinent.

All-New X-Men-38-cov Scénario : Brian M.Bendis
Dessins : Andrea Sorrentino
Encrage :
Couleurs : Marcelo Maiolo
Lettrage : Cory Petit
Cover : Andrea Sorrentino
  • Chapitre 5 : All-New X-Men #39

all-new-xmen-39-rev-une

La critique ★☆☆☆☆

Normalement c’est bon, tout le monde est là. Cyclops et son père viennent de répondre à l’appel lancer par Peter Quill.
C’est le temps des retrouvailles. Les All-New X-Men n’ont pas pardonné à Scott de les avoir abandonnés. Une idylle du passé a-t-elle un avenir ?
Tout le monde découvre le feu qui ravage Hala, le joyaux de l’empire Kree. Oui Ronan The Accuser à voler le Black Vortex aux « trois soumis » mais c’est un peu radical comme réaction.
J-son n’arrive plus à faire patienter Thane ce qui risque de se retourner contre lui.
All-New-XMen-39-15 chapitres ! Il a fallu 5 chapitres pour réunir tout le monde. Pour qu’en fin de compte ils se séparent aussi sec car les trois équipes constituées ont des missions à accomplir. Je ne comprends toujours pas où va Black Vortex et ce que ça va changer mais bon…
Si autant dans l’épisode précédent Andrea Sorrentino était intéressant à découvrir, là c’est juste…moche. Désolée pour le mot un peu dur, mais les visages sont très mal fichu, c’est tout sombre. Je suis bien contente qu’il ne soit pas le nouveau dessinateur de cette série.

All-New-XMen-39-cov Scénario : Brian M. Bendis
Dessins : Andrea Sorrentino
Couleurs : Marcelo Maiolo
Lettrage : Cory Petit
Cover : Andrea Sorrentino
  • Chapitre 6 : Guardians Team-Up #3

Guardians Team-Up-3-rev-une

La critique ★☆☆☆☆

Si le crossover passe par la série Guardians Team-Up, je pense que c’est uniquement pour nous rappeler son existence. Mais ça semble fausser la donne car les Guardians sont en équipe avec des gens depuis le début du crossover…
Ici on voit la bataille de Hala. Le courage de Ronan pour faire face à ses ennemis. Comment il affronte la décision de Supreme Intelligence.
L’équipe de Kitty Pride croise le chemin de Gara qui veut détruire le Black Vortex. Depuis tout ce temps elle n’a pas réussi ? Et elle pense y arriver maintenant.

Guardians Team-Up-3-rev-1
Ce qui est vraiment gênant dans ce chapitre c’est que la narration à la première personne, celle de Ronan. On n’avait pas ça sur les épisodes précédents et ce n’est pas agréable.
Côté scénario on se débarrasse de la situation de Hala et les trois soumis au Black Vortex se sépare car Beast est en panique… Et si le seul truc intéressant c’était de nous parler espace temps ? Genre le mot sur toutes les lèvres à l’approche de Secret Wars !
La situation de Thane me semble inintéressante. A vrai dire je ne vois pas l’intérêt de la toute la partie Thane/J-Son.

On est content d’accueillir Mike Mayhew aux dessins. J’ai l’impression d’avoir sous les yeux un très mauvais comics pour enfant ou un prologue de film Marvel Studios..

Guardians Team-Up-3-cov Scénario : Sam Humphries
Dessins : Mike Mayhew
Couleurs : Rain Beredo
Lettrage : Cory Petit
Cover : Mike Mayhew
  • Chapitre 7 : Guardians of the Galaxy #25

Guardians of the Galaxy-25-rev-une

La critique ★★★★☆

Est-ce que ma foi envers ce crossover a radicalement changé après la lecture de ce Guardians of the Galaxy #25 ? Pas du tout. Je ne vois toujours pas où ça nous mène, et pourquoi il fallait autant de numéro pour dire, attention ça va tomber. Au moins ce numéro est drôle, très bien rythmé. Ça explose dans tous les sens. Les Guardians of the Galaxy et les X-Men sont brillants que quand ils sont dos au mur. Il y a Captain Marvel. Et on demande enfin à la Supreme Intelligence de ce taire ! Nova a un peu le rôle du Spiderman cosmique, il le fait bien mais il ne faudrait pas qu’il ne fasse que ça.

Guardians of the Galaxy-25-rev-1

L’autre chose à noter c’est le Beast Black Vortex a eu une révélation et cette révélation n’annonce rien de bon pour lui, les All-New X-Men et tout le bazar dans le temps et l’espace que tout le monde à mis en plus de 50 ans sans se soucier des conséquences.

Guardians of the Galaxy-25-cov Scénario : Brian M. Bendis
Dessins : Valerio Schiti
Couleurs : Jason Keith
Lettrage : Cory Petit
Cover : Valerio Schiti
  • Chapitre 8 : Nova #28

Nova-28-rev-une
La critique ★★★☆☆
Que fait un ado quand il a peur ? Il rentre se cacher chez lui. Même si cet ado à l’habitude de voir des choses cosmiques assez dingues et qu’il a un casque de Nova. Sam Alexander a donc fuit avec le Black Vortex et il le cache dans sa chambre sous un drap. Brillante idée que de ramener la chose la plus dangereuse du moment, que tout le monde veut, qui te donne des super-pouvoirs creapy et de le planquer chez soi, sur Terre. Au moins on pourrait se dire que les Avengers vont s’en occuper. Heureusement ils ne sont pas disponibles. Pas la peine d’ajouter un autre groupe de super-héros à ce crossover.

Il pensait peut être qu’il allait tranquillement manger en famille, en attendant de trouver une bonne idée. Malheureusement pour il a été suivi par The Collector (ouais une personne de plus qui veut le miroir !) Du coup il quitte la Terre et va sur Spartax en espérant retrouver Star-Lord et les autres. Nope ! Il donne sans le vouloir le Black Vortex à Thane et à Mister Knife. Soit ce qu’ils évitent de faire depuis 7 chapitres.
Nova-28-rev-1
Gara nous explique son but dans la vie, détruire le Black Vortex. Je sens qu’elle va le faire dans le dernier et du coup on se sera tapé beaucoup trop de chapitres pour rien, surtout si ce crossover Black Vortex n’a pas vraiment de conséquences. En tout cas il n’en a pas sur les All-New X-Men vu la review du numéro 40.

Nova-28-cov Scénario : Gerry Duggan
Dessins : David Baldeon
Encrage : Terry Pallot
Couleurs : David Curiel
Lettrage : Albert Deschesne
Cover : Orphans Cheeps
  • Chapitre 9 : Legendary Star-Lord #10

Legendary Star-Lord 10-rev-une

La critique ★★☆☆☆

Et ça redevient chiant. Ce Legendary Star-Lord #10 en soi n’est pas mauvais. J’aime beaucoup les dessins de Paco Medina. Mais le bilans de cette étape n’es pas fameuse. La première action de Thane suite à son évolution est d’accomplir la volonté de Mr Knife, à savoir figer les habitants de Spartax pour que les Broods puissent pondre leurs œufs pépouze. YERK ! Même dans la série Fringe ils n’ont pas osé faire ça. Bon ok il y a le moment Kitty / Peter, c’est chou, mais grand dieu j’en peux plus, vraiment.

Legendary Star-Lord-10-rev-1

Legendary Star-Lord 010-cov Scénario : Sam Humphries
Dessins : Paco Medina
Encrage : Juan Vlasco
Couleurs : David Curiel
Lettrage : Joe Caramagna
Cover : Paco Medina
  • Chapitre 10 : Cyclops #12

cyclops-12-rev-une

La critique ★☆☆☆☆

Black Vortex vient mettre une fin à la série Cyclops. En effet cette série suivait les aventures spatiale du jeune Scott Summers et de son père devenu pirate. Maintenant que Corsair semble ne plus être en vie, Cyclops va rejoindre ses amis dans la série All-New X-Men. Une fois de plus ce chapitre de Black Vortex ne sert à rien, si ce n’est montrer des drôles d’évolutions pour Iceman, Groot et Scott. Pourquoi Bobby ressemble à un elf chelou ? En plus de ça je ne suis pas fan des dessins de Javier Garron. Groot ressemble à l’épouvantail dans le film le Magicien d’Oz et Iceman à un empilement de cercles.

Cyclops 012-rev-1

Cyclops 012-cov Scénario : Jason Layman
Dessins : Javier Garron
Couleurs : Chris Sotomayor
Lettrage : Joe Caramagna
Cover : Alexander Lozano
  • Chapitre 11 : Captain Marvel #14

captain-marvel-14-rev-une

La critique ★★★★☆

Yeah ! Enfin la grande Captain Marvel est en action. Elle prouve aux autres et à elle-même que le pouvoir du Black Vortex ne lui sert à rien, car elle kick des ass comme personne. Elle va se faire Thane, Knife et se ses guss à elle toute seule. Elle pourrait mais elle doit sauver les habitants d’une planète et Kitty attend l’objet de malheur.

C’est un peu dommage d’avoir un recap des événements passés comme si les lecteurs de cette série ne s’était pas intéressé au crossover. (Ils ont raison). Carol Danvers et rock n’ roll a souhait et Kelly Sue DeConnick gère cela à la perfection. Son analogie avec les voitures me fait grandement sourire. Oui avoir une Maserati c’est cool mais avoir toute cette puissance et ne pas savoir qu’en faire ça ne sert à rien. Et puis les Mustang c’est pas n’importe quoi.

Captain Marvel-14-rev-1

Captain Marvel (2014-) 014-000 Scénario : Kelly Sue DeConnick
Dessins : David Lopez
Couleurs : Lee Loughridge
Lettrage : Joe Caramagna
Cover : David Lopez
  • Chapitre 12 : Legendary Star-Lord #11

Legendary Star-Lord 011-une

La critique ★☆☆☆☆
Évidemment il fallait que ce soit elle. Celle qui déteste le plus l’espace va le sauver. Maintenant il faut le sacrifice de quelqu’un, une personne qui n’a pas été upgradé. Ils servent à quoi les 3 autres alors ?
Quoi dire de plus. C’est coloré. Et puis c’est tout. Je vais pas m’étendre plus.

Legendary Star-Lord 011-1

Legendary Star-Lord 011-000 Scénario : Sam Humphries
Dessins : Paco Medina
Encrage : Juan Vlasco
Couleurs : David Curiel
Lettrage : Joe Caramagna
Cover : Paco Medina

 

  • Chapitre 13 : The Black Vortex Omega #1

La critique ☆☆☆☆☆
Ce numéro et l’ensemble de ce crossover mérite cette note. Grand Dieu c’était chiant. A aucun moment j’ai senti du drame, ou une situation catastrophique. Juste un enchainement de trucs sans fond. C’est sans intérêt. On prend les séries avant et après cet événement et je pense qu’on ne voit pas de différence. All-New X-Men #40 en a été l’exemple. Le seul a changer c’est Angel et il justifie ça par, vouloir rompre avec sa version adulte. En gros ça aurait pu lui arriver n’importe où, n’importe quand.
Et c’est quoi la conclusion de l’histoire Peter et Kitty, qui a des nouveaux pouvoirs, vont se marier. Wouhou c’est trop super ! Les morts ne sont pas morts, et certains on pu reprendre leur version initiale. Les méchants sont toujours dans les parages et le Black Vortex a reprit son hibernation.
Sam Humphries n’a pas les épaules assez large pour ce crossover qui a été trop long, trop chiant.
Si vous voulez lire l’avis que quelqu’un qui a aimé, allez voir du côté de The Mighty Blog.
Entre ça, Original Sin que j’ai lu dernièrement, je me dis que les crossover c’est pas ma came. J’espère que Secret Wars en VO et Axis en VF seront mieux.

The Black Vortex Omega 001-000 Scénario : Sam Humphries
Dessins : Ed McGuinness & Javier Garron
Encrage : Mark Farmer, Javier Garron et Ed McGuinness
Couleurs : Marte Garcia
Lettrage : Travis Lanham
Cover : Ed McGuinness

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d'Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.