Review Express #19

Deux semaines de suite des Review Express, il va neiger ! J’avoue que je suis en Islande et j’espère qu’il va neiger, donc je mets toutes les chances de mon côté.
Aujourd’hui au sommaire il y a le retour de Ms America, d’Elektra dans des nouvelles séries solos. Du Nova, en solo ou en équipe Et la nouvelle Wasp !

  • America #1

La review ★★★☆☆

Bienvenue dans la première série solo dédiée à Ms America. Si vous ne savez pas qui elle est vous pouvez lira sa mini bio ou vous procurer d’urgence Young Avengers « Style > Substance ».
America veut du nouveau dans sa vie. Et sauver le monde avec les Ultimates tous les weekends ça commence à devenir une routine. Celle qui a longtemps fait l’école de la vie (grand dieu que cette expression est naze) décide de redevenir étudiante.

Direction les salles de classe de Sotomayor, une école pour jeunes surdoués du multiverse. Elle va recroiser les chemins de Prodigy et commencer le début d’une nouvelle aventure.

Numéro d’introduction pas mal quand on aime le personnage. Il va falloir attendre un peu avant de se faire un vrai avis sur le travail de Gabby Rivera et Joe Quinones.

Scénario : Gabby Rivera
Dessins : Joe Quinones
Couleurs : Paolo Rivera
Cover : Marguerite Sauvage
  • Elektra #1

La review ★★☆☆☆

Elektra a une fois de plus quitté New-York pour s’éloigner de « sa vie ». Direction Las Vegas, ses casinos, sa mafia et son bazar.
Elle vient en aide à une serveuse violenté par ses patrons. Comme elle n’a rien d’autre à faire, Elektra enfile son costume pour castagner les méchants. Mais elle risque de découvrir que ce n’est pas uniquement des mecs qui aiment taper sur des femmes.

Numéro d’introduction un peu léger qui n’a pas d’effet wahou. Faudra voir ce que nous réserve l’équipe créative. J’espère sincèrement qu’on n’aura pas la présence de ninja.
Ah, le costume n’est pas sans rappeler celui que porte Elodie Yung dans la série Netflix, Daredevil.

Scénario : Matt Owens
Dessins : Juan Cabal
Couleurs : Antonio Fabela & Marcio Menyz
Cover : Elizabeth Torque
  • Nova #1 à #11

La review ★★★☆☆
Dans Marvel Univers #5 & #7
Ça fait un moment qu’on n’a pas parler de Nova. Je parle bien évidement de Sam Alexander, pas de l’autre loser perdu dans le Cancerverse. (Je plaisante ! Baissez vos torches et vos faux.)
Il faut dire qu’il n’est plus au menu du magazine des Gardiens de la Galaxie. En soit ce n’est pas plus mal. En deux petits kiosque Marvel Universe par Panini Comics et sa nouvelle série est pliée. Il n’y a pas grand chose à dire. Sam est toujours Nova. Il est heureux de l’être, enfin… Sa mère l’accepte mais flippe à chaque fois qu’il est en mission. Il fait parti des All-new All-Different Avengers mais n’est pas un pilier. Et son histoire tourne autour de son père retrouvé, mais qui n’est pas vraiment son père et donc où est son vrai père.

On le voir galérer, douter, ne pas savoir comment être le meilleur Nova possible. Faire équipe avec des anciens héros de 15° zone. Se battre contre des méchants qu’on était bien heureux d’avoir oublié. En effet cette série manque d’épaisseur et de carrure. Il n’a pas de héros adulte pour lui venir en aide régulièrement ou lui montrer les ficèles du métier.

Mais bon le jeune Sam est sympathique, c’est dans l’ensemble joli et les publications en deux kiosque sauvent la lecture. Je doute que le rythme une issue par mois soit bénéfique à cette série. Sam va revenir dans une nouvelle série Nova, mais cette fois-ci il ne sera pas seul car il a le Worldind à ses côtés, enfin Richard Rider.

Burn Out & After Burn
Scénario : Sean Ryan
Dessins : Cory Smith & RB Silva
Encrage : Scott Hana & Adriano Di Benedetto
Couleurs : David Curiel & Andres Mossa
Cover : Humberto Ramos
5,50€
  • All-New All-Different Avengers #11 & #12

La review ★★★★☆

les All-New Avengers sont esclaves dans la dimension, sans joie et sans espoir d’Annihilus. Leur voyage pour retrouver le père de Nova tourne au vinaigre et il faut avoir du mal à en sortir car il n’y pas d’issue de secours. N’oublions on pas qu’il s’agit des Avengers, qu’ils ont vu pire et qu’aussi ils ont déjà eu affaire à Annihilus. Ils font réussi à, détruire l’arme mortelle d’Annihilus, libérer tous les esclaves, s’en sortir. Mais tout ça avec classe et style. Mark Waid et Mahmud Asrar ont eu une excellente idée d’utiliser les anneaux et d’affronter chacun leur tour l’insecte despotique. C’est très simple à lire, ça donne du rythme, c’est très visuel. On image cela facilement cette scène en animé. rien à jeter !

Même s’ils n’ont pas retrouvé le père de Sam, c’est une excellente idée de demander de l’aide à leurs nouveaux amis !

The search for Nova
Scénario : Mark Waid
Dessins : Mahmud Asrar
Couleurs : Dave McCaig
Cover : Alex Ross
4,90€
  • FCBD 2016 – Wasp

La review ★★☆☆☆

Le Free Comics Book Day de Marvel en 2016 était consacré à Nadia Pym, à savoir la nouvelle Wasp. On l’a vu en VF dans le mensuel All-New Avengers. Ici on découvre les premières choses qu’elle a faite en arrivant à New-York, afin de retrouver son père. Bon c’est pas avec ce numéro qu’on va se faire une idée sur Nadia et que tout son background va être dévoilé. Son existence est loin d’être vitale mais c’est pas pour autant à éviter. Par contre Alan Davis ne fait aucun effort à donner à Nadia un visage jeune. On a du lui dire tu vas dessiner Wasp et il a dessiné Janet Van Dyne sans se poser la moindre question. C’est très dommage.

Scénario : Mark Waid
Dessins : Alan Davis
Encrage : MArk Farmer
Couleurs : Matt Hollingworth
Cover : Alex Ross
4,90€

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d'Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.