[Review] Infinity Gauntlet

Le grand affrontement entre Thanos et les Avengers n’est pas une nouveauté. Il prend place dans Infinity Gauntlet et rien ne peut prédire la fin.

La review ★★★★★

Sur le papier Infinity Gauntlet avait tout pour me déplaire :

  • Cosmique
  • avant les années 00’s
  • une grosse bagarre annoncée
  • et aucune envie de me forcer à lire quoi que ce soit en ce moment

La déconvenue est grande et elle est très bien vécue. Mon ‘sérieux’ en tant que cheffe suprème de l’univers Marvel Planet m’oblige a être un peu sérieuse. J’aurais très bien pu attaquer la préparation d’Avengers Infinity War sans me soucier des comics. De toute façon y a plus de chance que je n’aime pas. Et étant dans un mood ‘je ne dois pas m’obliger à faire des choses’ lire du cosmique peut se ranger dans cette catégorie.  Mais bon c’est plus fort que moi, il faut rendre à César ce qui appartient à César. Si on a droit à des films du MCU qu’on adore c’est grâce à la première étincelle de folie des scénaristes des comics. Et si je n’aime pas c’est pas grave. Je peux lire en diagonal, vous dire que je n’ai pas aimé, mais c’est pas ma tasse de thé.

L’une des raisons pour lesquelles je n’aime pas, normalement, ce genre de lecture c’est l’aura qu’il y a autour ! Est-elle réelle ou est-ce la nostalgie qui parle ? J’ai vraiment du mal avec tout ça. Vous l’aurez compris, que j’ai adoré !

Jim Starlin me présente Thanos comme je ne l’ai jamais vu auparavant. Ce n’est pas un monstre fan de destruction. C’est juste un type très mégalomane qui s’est fait friendzoné. Même si tu sais que t’es friendzoné, ça ne met pas fin à tes sentiments. Tu tentes toujours un nouveau truc en te disant que ce sera ça l’événement déclencheur, comme annihiler la moitié de la galaxie, te créer une esclave sexuelle (ambiance) ou affronter les divinité cosmique sans transpirer. C’est cette partie là qui m’a vraiment embarquée et qui m’a fait dévorer les pages de ce comics. Ce n’est pas la faible tentative des Avengers pour y mettre fin. Clairement le combat n’a rien de bien extraordinaire. On nous dit tout du long que Thanos a le pouvoir absolu, on finit pas le croire mais je en vois pas trop les effets que le Infinity Gauntlet apporte à la force brute de Thanos. Ça manque de spectaculaire dans l’utilisation des Infinity Stones. Ce n’est pas bien grave. Car George Perez et Ron Lin sont là pour nous donner des crises d’épilepsies à chaque page. Ça va dans tout les sens, il y a de la couleur criarde partout. On met dit c’est fait pour rendre hommage à Steve Ditko je vous crois sur parole.

Et le film dans tout ça. Ohhh je pense qu’il va adapter 1 % de l’histoire, Thanos a le gant, le veut détruire la moitié de la galaxie. Est-ce dérangeant ? Pas du tout. Marvel Studios n’a pas arrêter de nous le dire depuis 10 ans, il n’adapte pas les comics. Ils piochent ce qu’ils ont envie de piocher et c’est tout. Ils veulent raconter leur propre histoire en n’oubliant pas qu’ils doivent tout aux comics et aux lecteurs. Ça me va parfaitement. D’ailleurs dans le dernier trailer j’ai vu un petit clin d’oeil au comics. Très léger, ça prouve à quel point au n’aura pas le comics à l’écran.

 

Cependant les scénaristes de Avengers Infinity War, Christopher Markus et Stephen McFeely, peuvent s’inspirer de Jim Starlin, la fameuse relation entre Thanos et Lady Death. C’est cette histoire qui rend Thanos vraiment intéressant car on comprend qu’il n’est pas juste là pour prendre le pouvoir ou détruire. Il a une motivation plus grande qui le rend humain et qui nous fait accepter son choix. Le MCU enchaîne quand même une succession de méchants qui sont juste là pour montrer à quel point les héros sont héroïques. Les méchants vraiment intéressants se comptent sur les doigts d’une seule main et on a du rab’. Thanos et nous méritons plus que ça.

En tout cas toute cette lecture a été très plaisante. Pas besoin d’avoir des antécédents pur comprendre ce qui se passe. Ce comics est das l’ensemble assez riche pour que chacun y trouve ce qu’il aime.

Mention spéciale également à la qualité de la collection Marvel Event. L’objet est beau, taille / poids parfait. C’est vraiment très agréable à avoir en mains et à lire.

Infinity Gauntlet

Scénario : Jim Starlin
Dessins : George Perez & Ron Lin
Encrage : Joe Rubinstein & Tom Christopher & Bruce Solotoff
Couleurs : Christie Scheele & Ian Laughlin & Evelyn Stain
Cover : George Perez
25 €

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d'Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. laurent dit :

    Ah sa fait plaisir de revoir tes critiques de comics. :)
    Tu va critiquer d’autres comics en lien avec Avengers 3 ?

  2. Paula dit :

    Oui c’est prévu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.