[Review] Jessica Jones ‘Blind Spot’

Ce n’est pas parce que Bendis a quitté Marvel Comics que Jessica Jones est partie en vacances avec Luke Cage et sa fille Danielle. Kelly Thompson reprend l’héroïne au langage fleuri dans une série digitale, donc le premier arc est tout de même dispo en papier.

La review ★★★★★☆

Le karma est la pire chose au monde, il fini toujours pas revenir en donnant une petite tape derrière la tête. C’est ce qui arrive à Jessica Jones. Une ancienne cliente a la bonne idée de se faire assassiner dans les bureaux d’Alias Investigation. Jessica est bien évidemment la meilleure suspecte. Il y a un petit côté saison 1 de la série Netflix avec les parents de Hope, mais la ressemblance s’arrête là. Car Jessica va devoir fausser compagnie à sa plus grande fan, Misty Knight. Elle va manier une hache et avec des conversations censurées avec Elsa Bloodstone. Les deux plus grandes charretières du l’univers de Marvel comics enfin réunies ! Et elle va ressusciter, enfin un truc du genre. 

Kelly Thompson est vraiment un valeur sûre. Elle l’a prouvé avec Hawkeye, A-Force, Rogue & Gambit. Elle confirme ici avec cette première histoire mettant en scène Jessica Jones. Elle apporte un peu d’humour noir et de légèreté tout en gardant le caractère bien trempée qui fait le charme de Jessica. Elle ne tente pas de copier Bendis et elle fait évoluer sa Jessica, qui a eu droit à une promesse d’avenir meilleur avec la dernière participation de Bendis.

Si on aime ce que fait Kelly Thompson il y a peu de chance que cela change avec cette histoire, pour le moment inédite en France. Il faut cependant reconnaître que les dessins c’est pas toujours ça, notamment les visages et que les couleurs n’aident pas toujours, mais c’est assez minime comme inconvénient car cela ne nous empêche pas d’être emporté.e.s par l’histoire. 

Jessica Jones

Blind Spot
Scénario : Kelly Thomspon
Dessins : Mattia De Iulis
Cover : Martin Simmonds

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d'Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.