[Review] Spider-man #5 / Spider-Man #6 / Spider-Man #7

Une seule review pour trois kiosques Spider-Man ? Non je en suis pas tombée sur la tête, on va parler du crossover Spider-Man Miles Morales & Spider-Gwen.

Oui j’avais dit que le kiosque Spider-Man n’aurait plus de review, mais c’est pas de ma faute si Panini Comics a décidé, juste après, de publier le crossover Sittig in a tree qui fait faire équipe à Gwen Stacy et Miles Morales.

La review ★★★★☆

C’est pas toujours simple de faire des crossover. Il faut quand même qu’il est l’air naturel et pas forcé. Ici avec crossover Sittig in a tree on est dans la seconde catégorie.
Je ne sais pas trop où on en est dans le multiverse chez Marvel Comics. Existe-t-il encore, y a-t-il deux, trois, exception. En tout cas Jason Latour s’en fiche puisqu’il a la seule série régulière qui se passe sur une autre Terre. C’est comme la série TV Supergirl dans le Arrowverse. Elle est dans une autre dimension mais il est plus facile de créer un portail que de faire une meringue. C’est pareil avec les habitants de Earth-65 et de Spider-Gwen. Piller Earth-Prime est devenu un sport local et les habitants de Earth-Prime et la multitude de super-héros présents n’y voit que du feu !
On est dans la suite logique du précédent crossover de Spider-Gwen, Spider-Women, et dans celle de Miles Morales et de son père agent du SHIELD qui est en mission. Bon en réalité le SHIELD sait tout sur tout, et comme d’habitude ils sfont leur truc dans leur coin.

Ce crossover a très bien fonctionné sur moi car j’ai tout lu en une seule fois, et pas à chaque sortie de kiosque. Mais également parce que j’ai les deux personnages et leur série. J’aime aussi ce crossover car on le voit bien, ils tentent de se détacher de LA grande histoire Peter Parker / Gwen Stacy qui plombe l’ambiance depuis bien trop longtemps. Ce crossover est à leur image, rapide, sans plan établi, on verra bien ce qui se passe, naïf. Il est également extrêmement chou de voir Gwen et Miles se rapprocher. De voir Ms Marvel assumer de plus en plus son rôle d’ado adulte. Sa présence ne vient pas ajouter du drama, elle est juste là pour montrer son affection envers Miles avant tout et demander à Gwen d’être cool. Ce passage aurait pu être très gênant, ce n’est pas le cas. Tout comme Earth-8 qui montre que tout est possible. L’intrigue après est très classique, franchir de portails pour empêcher le SILK et le Scorpio-65 de tout ruiner.

Jason Latour et Brian M. Bendis on réussi à donner de la voix au personnage de l’autre. Sara Pichelli et Robbi Rodriguez nous régalent avec leurs univers bien différents qui donne du poids à ce crossover et les multiples voyages dimensionnels.

Spider-Man #7

Du haut d’un arbre
Scénario : Brian M. bendis / Jason Latour
Dessins : Sara Pichelli / Robbi Rodriguez
Couleurs : Justin Ponsor / Rico Renzi
Cover : Richard Isanove

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d'Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. lorenzo dit :

    Salut,
    Pour ma part, je n’ai pas été convaincu par ce crossover, surtout sa fin, trop vite expédié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.