[Review] Spider-Man par J. Michael Straczynski #3

Les deux premiers tomes de Spider-Man par J.M. Straczynski, chez Panini Comics, sont, purement et simplement, de véritables petits bijoux pour tous les fans du Tisseur. Outre les somptueux dessins de John Romita Jr, nous avons le droit à des histoires captivantes, pour ne pas dire passionnantes. JMS s’amusant à distiller un peu de fantastique et de mystique dans les origines de notre héros, ce qui n’est pas une mauvaise idée.

spiderman-straczynski-une

La critique ★★★★★

C’est donc, déjà, le dernier tome de ce run fantastique de JMS sur Spider-Man, et il peut se découper en quatre parties bien distingues. Tout d’abord, les suites de l’extraordinaire, et surtout émouvant, épisode #500, où Peter avait reçu le cadeau de quelques instants, tellement précieux, avec son oncle Ben. Un bien enviable par n’importe qui. Mais ce voyage fantastique, a surtout permis à une entité d’une incroyable puissance de mettre un pied dans notre dimension à travers une simple humaine… Enfin pas si simple que cela… L’occasion pour Spidey de faire équipe avec Loki ! Pas le duo sur lequel on s’attend le plus à tomber !

Nous assistons ensuite au retour d’Ezekiel. La belle création de JMS qui permet à Spidey de mettre un pied dans le fantastique et de voir ses origines un peu chamboulées. Et l’on découvre, que finalement, ce dernier n’est pas un véritable saint, bien loin de là. Spidey se retrouvant avec un ennemi ayant exactement les mêmes aptitudes de lui mais ayant menti sur ses origines. L’arc nous permet d’en apprendre encore davantage sur les origines mystiques du totem Araignée.

Spiderman-straczynski-2

La troisième partie est sans nul doute la plus marquante du tome, puisqu’elle remet Peter face au spectre de Gwen Stacy ! Spider-Man est carrément mis de côté pour mettre Peter sous les feux de la rampe. Notre héros découvrant un secret qui risque de le marquer à vie et d’hanter ses nuits pour très longtemps. Cet arc met en lumière un événement surprenant de la vie de Gwen, nous montre à quel point Mary-Jane est importante et marque l’arrivée de Mike Deodato Jr au dessin. Un épisode bouleversant, avec beaucoup de scènes très fortes.

Enfin le tome, et donc le run de JMS se termine avec la création d’un nouvel ennemi pour Spider-Man. Un ennemi qui prend racine dans le passé de notre héros, nous offrant donc son lot de flashback lors de sa période souffre-douleur au lycée. Sans doute l’arc le moins intéressant du run de JMS et qui nous montre pas vraiment l’énorme qualité de toute sa prestation.

 Spiderman-straczynski-1

Le run de JMS est véritablement un plaisir à lire et à relire. Et il n’y a pas que la création d’Ezekiel ou le côté mystique des pouvoirs de Spidey. JMS a aussi incroyablement œuvré pour renforcer le lien si fort qui unit Peter et MJ, c’est une véritable relation idyllique et fusionnelle qu’il y a entre ces deux personnages. On ressent leur amour rien qu’en lisant leurs scènes. Et c’est un des grands plaisirs que j’ai en lisant ce run, c’est la quantité de scènes de vie quotidienne qu’il y a dans la vie de Peter. Des scènes qui rendent le personnage encore plus sympathique, plus proche de nous. De simples scènes comme les repas de famille avec sa tante, MJ qui s’habille le matin alors Peter râle que sa tasse préférée soit passée au lave-vaisselle. On perçoit Peter comme quelqu’un de banal, un monsieur tout le monde qui doit concilier sa vie et son activité de super-héros.

Ce troisième tome ne déroge pas à la règle et nous avons le droit à des histoires que l’on prend un grand plaisir à lire, pour la première fois, ou non. Peter Parker est un personnage unique dans l’univers Marvel. Un personnage que l’on aime tous car il pourrait être n’importe lequel d’entre nous. Une vie passionnante, dure mais tellement gratifiante. Une relation avec MJ que l’on pourrait presque jalouser. Un personnage unique pour des aventures qui le sont tout autant. Un run à lire absolument.

Spider-Man par J. Michael Straczynski

20 Tome #3
Scénario : J. Michael Straczynski
Dessins : John Romita Jr, Mike Deodato Jr et Mark Brooks
Couleurs : JMatt Milla et Brian Reber
Lettrage : BIT
Cover : John Romita Jr
36€

Romain

Fan de comics depuis avant les années 2000, je suis un véritable boulimique de lecture. Fan de Nova, le vrai hein, pas le petit rigolo du moment, j’aime regarder les étoiles au moment de m’allonger pour lire et réfléchir à comment partager cette passion sur mon blog ou maintenant ici.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.