[Review] Spider-Woman #5

Maintenant que Spider-Woman est de retour sur la terre ferme et qu’elle a entre les mains son fils, va-t-elle se poser quelques jours ou bien mener de front ses deux carrières ?

Spider-Woman-5-une

La critique ★★★★★

Pour le moment Jessica Drew ne gère rien, elle subit. Elle subit le rythme de sommeil de son fils. Elle subit les besoins de son fils. Elle fait le dos rond et se laisse submerger. Un enfant c’est mille fois plus compliquer qu’une armée de Skrull. Alors quand ses amis la découvre dans cet état il est temps d’intervenir. Il est temps de lu faire prendre l’air, de lui rappeler qu’elle est Jessica Drew, alias Spider-Woman, et pas seulement une jeune mère.

Hawkeye, She-Hulk, Hellcat et bien évidemment Captain Marvel se portent volontaires pour la faire sortir tandis que Porcupine joue les baby-sitter / Tony Micelli.
Tout ceci permet à Spider-Woman de comprendre qu’elle est capable de tout faire et qu’elle peut reprendre du service avec Ben Urich.

Spider-Woman-5-1

Ce Spider-Woman #5 de transition entre la maternité de Captain Marvel prise d’assaut par le Skrull et Jessica qui refait équipe avec Ben Urich et Porcupine est tout simplement parfait.
Être parent ce n’est pas simple et aucun conseil, livre, ne vous prépare à ce changement radical de vie. Il y a cependant une chose à faire, faire équipe. Et Jessica a beau être une Avengers, une espionne et avoir beaucoup d’amis, faire équipe pour un sujet aussi personnel ce n’est pas simple, mais elle va découvrir que c’est la meilleure solution.
Je n’aurais pas trouvé crédible de voir Jessica mener de front facilement sa vie de mère et de Spider-Woman, pas après avoir vu comment elle gérait les dernières semaines de grossesses.

Dennis Hopeless a l’excellent idée de nous montrer qu’être parent c’est plus compliqué que de sauver le monde et surtout il nous démontre aussi qu’avoir un enfant ne fait pas d’une super-héroïne l’ombre d’elle-même (Brian M. Bendis c’est à toi que je parle).
Javier Rodriguez est lui en grande forme et se reprend en mains pour livrer des cases très chouettes et donner à la lecture une fluidité agréable.
Je retrouve avec ce Spider-Woman #5 le style de la série précédente (voir). Je préfère voir Jessica Drew gérer le quotidien, enquêter sur des affaires un peu banal que de combattre des Skrull.

Spider-Woman-5-2

Spider-Woman #5

Spider-Woman-5-cov Scénario : Dennis Hopeless
Dessins : Javier Rodriguez
Encrage : Alvaro Lopez
Couleurs : Rachel Rosenbeg
Lettrage : Travis Lanham
Cover : Javier Rodriguez

Paula

Je bois du thé avec Natasha. Je mange des burgers avec Rogue. Je suis secrètement amoureuse d'Elektra. Je suis sous les ordres de Captain Marvel.

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. laurent dit :

    C’est qui le père de l’enfant au final?Elle a pas pu le faire tous seule quand même?

  2. Paula dit :

    Jessica répond à cette question justement dans ce numéro et je préfère ne pas dévoiler cette surprise.

  3. laurent dit :

    Raaahhh,j’ai du le louper,tu vois j’ai du mal avec la V.O et j’ai relu pour voir ,et j’ai l’impression
    SPOILER***

    Que l’enfant n’a pas de père , c’est sa??

  4. Paula dit :

    Oui c’est ce qu’elle dit. Elle a eu du retour avec une histoire sans intérêt. Ce qui lui a donné l’envie d’avoir un enfant et voila.

  5. laurent dit :

    Comment c’est possible?!Je veux dire elle e fait par fécondation in vitro,en prenant un spermatozoïde au pif??

  6. Paula dit :

    Oui il semblerait qu’elle ait fait ça. C’est une manière comme une autre d’avoir un enfant, je ne vois pas en quoi c’est gênant.

  7. laurent dit :

    C’est pas gênant,c’est juste que j’aurais trouvé amusant que hawkeye soit le Père.

  8. Paula dit :

    Ils viennent de divorcer ce serait bizarre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.